Accueil Dernières minutes Le Real Madrid survit à un grand champion

Le Real Madrid survit à un grand champion

0

Le Real Madrid survit à un grand champion

Le Real Madrid se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions malgré une défaite 2 à 3 après prolongation et une défaite contre des adversaires qui étaient à 0-3.

MADRID, 12 avr. (Cinktank.com) –

Le Real Madrid s’est qualifié à l’arraché pour les demi-finales de la Ligue des champions 2021-2022, mardi, malgré sa défaite (2-3) au Santiago Bernabeu face à une solide équipe anglaise de Chelsea, qui l’a obligé à jouer 120 minutes et qui avait le ticket en main.

Les Madrilènes ont vécu un match retour très difficile face à un champion énorme et courageux, qui ne voulait pas quitter son trône sans se battre au stade Concha Espina, qui a parfois été le théâtre d’une démonstration de force des hommes de Thomas Tuchel, dont l’ardoise a fonctionné à la perfection.

En fait, à la 79e minute, ils menaient 0-3, mais une étincelle de qualité de Modric puis de Rodrygo a permis aux hommes de Carlo Ancelotti d’aller en prolongation où ils ont trouvé l’énergie et une autre tête de Benzema pour sceller une place dans leur 31e demi-finale de la plus haute compétition continentale, mais non sans finir en corner et souffrir.

Si l’on s’attendait à une soirée tranquille après le score de 1-3 à Londres, les champions en titre ont fait savoir très tôt qu’il n’en serait rien et qu’ils ne céderaient pas leur trône si facilement. Tuchel a opté pour un 4-3-3, avec Werner accompagnant Havertz et Mount, le physique de Kovacic et Loftus-Cheek aux côtés de celui de Kanté, et beaucoup de risques dans leur pressing en attaque avec lequel ils ont étouffé un adversaire erratique.

L’équipe de Carlo Ancelotti a toujours eu plus de ballon sur le terrain et a eu du mal à trouver un chemin vers le but de Mendy malgré les espaces laissés par les Blues. Benzema a vu un coup franc à bout portant passer juste au-dessus de la barre, mais la menace était toujours plus grande de la part des visiteurs, qui ont trouvé le but dont ils avaient besoin dès le début. Mount a trouvé un espace entre les défenseurs centraux et a battu Courtois pour calmer les nerfs avant le quart d’heure de jeu.

Lire aussi:   La Russie inflige désormais des amendes à Twitter pour n'avoir pas supprimé le contenu illégal

Le score de 0-1 a donné de l’assurance et a conforté une équipe de Chelsea qui ne voulait pas attendre l’égalisation ni faire le moindre effort. Casemiro, Modric, Kroos et Valverde n’ont pas été en mesure de contrôler le jeu et il n’y avait pas non plus de sentiment de danger, même si Vinicius a gâché quelques occasions où il aurait pu faire plus de dégâts. Le mieux était d’atteindre la mi-temps sans plus de turbulences malgré la soumission des champions en titre.

RUDIGER ÉGALISE, WERNER RETOURNE LA SITUATION ET RODRYGO JOUE LES PROLONGATIONS.

Cependant, Ancelotti n’a pas réussi à trouver la clé et le jeu est resté celui de Chelsea, infatigable dans son pari courageux, et ils ont coincé les 13 fois champions d’Europe, d’autant plus que peu après le début de la seconde période, Rudiger a égalisé sur un corner.

L’avance de 2-0 a donné au Real Madrid ses deux premières bonnes occasions du match, Benzema, loin de son meilleur niveau, ne trouvant pas la cible dans la surface et Edouard Mendy faisant un bon arrêt sur un coup franc de Kroos. Cependant, ils n’ont pas pu enchaîner en raison de la détermination de leurs adversaires, avec un milieu de terrain serré qui a dévoré les Madrilènes.

La situation s’est aggravée avec le 0-3 de Marcos Alonso, refusé par le VAR pour avoir touché le ballon de la main avant son tir dans la lucarne. Benzema aurait pu leur donner un peu d’air, mais sa tête est passée au-dessus de la barre transversale et, alors que le match était un peu hors de contrôle, une belle action de Werner a mis le match dans les mains des champions à un peu plus d’un quart d’heure de la fin.

Courtois a ensuite donné une vie supplémentaire à Madrid avec une bonne main sur une tête d’Havertz sur un coup de pied arrêté qui a fait beaucoup de dégâts ce soir et presque immédiatement après, une bonne récupération d’Alaba, a permis une récupération et une grande livraison avec l’extérieur de Modric pour Rodrygo, qui venait d’entrer après 0-3, pour égaliser à nouveau. La dernière ligne droite jusqu’à la prolongation a été marquée par plus de souffrance pour les locaux, avec Nacho blessé et Carvajal jouant en défense centrale, et Pulisic causant plus de peur en deux actions.

Lire aussi:   FedEx demande à la FAA l'autorisation d'ajouter un système antimissile à base de laser sur certains avions-cargos

La prolongation commençait à peser sur les hommes de Tuchel. Benzema a inscrit son troisième but de la tête après un bon vol de Camavinga, qui a apporté sa fraîcheur, et un bon centre de Vinicius, pour remettre Madrid dans la course. Les locaux ont pris une bouffée d’air frais et se sont enfin sentis un peu plus  » à l’aise  » dans ce duel.

Les champions étaient encore debout et faisaient appel à des jambes fraîches avec Saúl Ñíguez et Jorginho pour tenter de retrouver leur rythme pour la seconde moitié de la prolongation. Chelsea est mort sur pied, Ziyech, Havertz et Jorginho ayant trois bonnes occasions d’avoir au moins trouvé la récompense des penalties pour leur bravoure.

FICHE D’INFORMATION.

–RÉSULTAT : REAL MADRID, 2 – CHELSEA, 3 (0-1, à la mi-temps, 1-3 à la fin du temps réglementaire).

-L’ALIGNEMENT.

REAL MADRID : Courtois ; Carvajal, Nacho (Lucas Vázquez, min.87), Alaba, Mendy (Marcelo, min.78) ; Valverde, Casemiro (Rodrygo, min.78), Kroos (Camavinga, min.73), Modric ; Vinícius (Ceballos, min.115) et Benzema.

CHELSEA : Mendy ; James, Thiago Silva, Rüdiger, Marcos Alonso, Loftus-Cheek (Saúl, min.106), Kanté (Ziyech, min.99), Kovacic (Jorginho, min.106) ; Havertz, Werner (Pulisic, min.83) et Mount.

–GOALS.

0-1, minute 15. Mont.

0-2, 51e minute. Rudiger.

0-3, 75ème minute. Werner.

1-3, 80ème minute. Rodrygo.

2-3, 96ème minute. Benzema.

–REFEREE : Szymon Marciniak (POL). Cartons jaunes à Benzema (min.37), Valverde (min.68), Camavinga (min.91), Carvajal (min.118), pour le Real Madrid, et James (min.10), Ziyech (min.102), Havertz (min.109), Tuchel (min.113), Azpilicueta (min.113), pour Chelsea.

-STADIUM : Santiago Bernabeu.

Article précédentL’Atlético de Simeone et autres nuits magiques européennes
Article suivantLe Kremlin dit que les mots de Biden au sujet du « génocide » en Ukraine « déformer » la situation