Accueil Dernières minutes Le Real Madrid mange les bonbons avant le derby

Le Real Madrid mange les bonbons avant le derby

0

Le Real Madrid mange les bonbons avant le derby

Les Blancs s’emparent de la première place après avoir éliminé l’Inter.

MADRID, 7 déc. (Cinktank.com) –

Le Real Madrid a prolongé sa belle forme pour s’emparer de la première place du groupe D de la Ligue des champions après avoir battu l’Inter Milan 2-0 dans un match complet, avec des buts de Toni Kroos et Marco Asensio, un dans chaque mi-temps, à cinq jours de la réception de l’Atletico Madrid.

Les hommes de Carlo Ancelotti ont mangé le « bonbon » de la première place et ont maintenant gagné neuf fois de suite. Un de plus dans la poche, à cinq jours de l’échéance, avant d’affronter leurs voisins et de penser à une remontée en LaLiga. Tout se passe bien au Castellana, même lorsque Benzema est absent, comme ce fut le cas mardi.

L’absence du Français, le grand buteur des Blancos, n’était pas une excuse pour faire tomber les champions italiens, qui avaient plus d’intentions que d’occasions et dont le football n’était pas aussi direct, ni aussi vorace que celui des Merengues malgré l’attrait de leur approche. Kroos était chargé de faire comprendre à l’Inter qui sont les 13 fois champions d’Europe.

Le milieu de terrain allemand a inscrit une merveille de but au quart d’heure de jeu. Rodrygo a centré le ballon devant le but et Casemiro, qui a parfaitement lu le jeu, a laissé le ballon passer entre ses jambes. Kroos prend le ballon et ajuste son tir pour battre Handanovic. C’était un objectif de premier ordre qui a fini par être pratiquement définitif.

Avant le but, l’Inter avait prévenu avec une volée de Brozovic et un tir latéral de Perisic. De bonnes intentions, une plus grande possession de balle et un début de match ordonné, mais le véritable danger réside dans l’équipe locale. Vinicius et Jovic ont donné une bonne image d’eux-mêmes avant la demi-heure de jeu. Les Blancos ont eu le vent en poupe mais n’ont pas réussi à tuer leurs adversaires.

Lire aussi:   5 fois où Malaika Arora nous a appris à être super sexy en photo

Rodrygo envoyait le ballon contre la base du poteau à l’approche de la mi-temps et, une minute plus tard, il était tout près de doubler la mise d’une frappe puissante qui ne donnait rien. Le score de 1-0 n’est pas seulement juste pour les Blancos, mais il aurait pu être trop faible et trop tardif étant donné la faiblesse de l’Inter dans la surface adverse. Trop d’occasions et aucune d’entre elles n’a fait de mal à Courtois.

En seconde période, le scénario a complètement changé après dix minutes avec l’expulsion de Barella, qui s’est battu de manière absurde avec Militao. Le joueur de l’Inter a tenté de donner un coup de poing au défenseur brésilien et le VAR a alerté l’arbitre sur cette action. Ce carton rouge laissait les « Neroazzurri » sans capacité offensive et ils étaient réduits dans la moitié adverse pendant plus d’une demi-heure.

LE CHEF D’OEUVRE D’AS AS AS AS AS DU CHEF

Inzaghi a corrigé le déséquilibre avec les changements et a pu contenir le Real Madrid pendant près de 20 minutes, mais le meilleur de la soirée restait à venir à Chamartín. Le chef-d’œuvre de Marco Asensio était la touche finale parfaite pour sceller la victoire. La frappe enroulée de l’Espagnol a fini par embrasser le filet après avoir touché le bois.

Lire aussi:   Hyundai Venue 2022 Prix, caractéristiques, couleurs, variantes et plus encore

Le score de 2-0 a laissé l’Inter désarmé et il aurait pu concéder un troisième but dans les dix dernières minutes. C’est l’heure des applaudissements, du repos pour les guerriers, et de la chance pour les moins réguliers. Le Bernabéu s’est régalé -malgré le froid de la capitale- et se frotte déjà les mains avant le défi de dimanche prochain. Un derby qui pourrait valoir plus que trois points.

FICHE TECHNIQUE.

–RÉSULTAT : REAL MADRID, 2 – INTER, 0 (1-0, à la mi-temps).

-L’ALIGNEMENT.

REAL MADRID : Courtois ; Carvajal, Militao, Alaba, Mendy ; Casemiro (Camavinga, min.71), Kroos (Valverde, min.76), Modric ; Rodrygo (Asensio, min.76), Vinicius (Hazard, min.81) et Jovic (Mariano, min.76).

INTER : Handanovic ; Skriniar, D’Ambrosio, Bastoni ; Dumfries (Dimarco, min.46), Barella, Brozovic (Vidal, min.60), Calhanoglu (Vecino, min.60), Perisic ; Lautaro Martinez (Gagliardini, min.66) et Dzeko (Alexis Sanchez, min.60).

–GOALS :

1-0, min.17, Kroos.

2-0, min.80, Asensio.

–REFEREE : Felix Brych (GER). Cartons jaunes pour D’Ambrosio (55e minute) pour l’Inter et Militao (64e minute) pour le Real Madrid. Il a également expulsé Barella (min.64) avec un carton rouge direct.

–STADIUM : Santiago Bernabéu.

Article précédentLa fonctionnalité multi-appareils de WhatsApp déconnecte les utilisateurs des appareils liés : voici pourquoi.
Article suivantLes 5 produits les plus confortables et les plus tendance de tous les temps