Accueil Dernières minutes Le Real Madrid donne de la vie à Séville

Le Real Madrid donne de la vie à Séville

0

Le Real Madrid donne vie à Séville

Les Blancs, qui ont obtenu un match nul à La Ceramica, ont souffert en première période et ont été pardonnés en seconde, avant de se rendre au PSG.

MADRID, 12 févr. (Cinktank.com) –

Le Real Madrid a fait match nul 0-0 à Villarreal, samedi, au terme d’un match à deux temps : une première mi-temps où les locaux ont dominé et une seconde où les Blancos ont laissé filer leurs adversaires avec deux ballons sur le poteau, donnant ainsi vie à Séville qui reste à quatre points de la tête de la Liga Santander.

Les Merengues – qui ont fait match nul à La Ceramica lors de cinq visites consécutives – ont joué au ralenti en première mi-temps pour résister à la faim du « sous-marin jaune », mais ils ont changé de tactique à la pause et ont mené le jeu, avec Vinicius plus vertical que jamais et Bale qui a failli remporter le Goya du meilleur nouveau venu. Le Gallois retrouve son poste de titulaire 168 jours plus tard, contre toute attente.

Il était l’un de ceux chargés d’embrasser la boiserie après une contre-attaque imaginée par Vinicius. Le Brésilien a fait ce qu’il voulait de la défense de Castellon et a défendu son équipe quand les choses semblaient très mauvaises, surtout en première mi-temps. L’équipe d’Unai Emery a dominé les flancs et bloqué le ballon, Danjuma et Chukwueze étant à deux doigts de marquer à deux reprises.

Courtois était au même niveau qu’il l’a été toute la saison : exceptionnel, et son homologue de Villarreal, Gerónimo Rulli, ne voulait pas être moins et a commencé à le  » copier  » avec des arrêts de grand mérite. La balance avait déjà basculé. L’Argentin a été celui qui a empêché – sans exagération – les Blancos de terminer la seconde période avec trois ou quatre buts en leur faveur.

Lire aussi:   United trébuche en bas de tableau et perd les places en Ligue des champions

Asensio, qui offre plus d’alternatives que quelques jours plus tôt, tente également sa chance d’une frappe à l’entrée de la surface et Vinicius, sur le flanc gauche, envoie le ballon dans le petit filet sous la pression de la défense locale. Le Brésilien a toujours été la principale menace de Villarreal. Cependant, au fil des minutes, le score est resté inchangé malgré un changement évident de dynamique.

Estupiñán, dans un mirage, se retrouvait en tête-à-tête avec Courtois après une passe d’Alberto Moreno mais le jeu était refusé pour hors-jeu. C’était la 90e minute. Quoi qu’il en soit, le Belge a mis le cadenas et a arrêté ce mouvement également. C’est avant que l’occasion la plus nette ne se présente, avec Hazard et Jovic sur le terrain, qui redonnent le ballon à Paris, dans une contre-attaque classique que Rulli a brisée.

Jovic aurait remporté la gloire si son lob – un peu haut – avait atterri un centimètre plus bas. L’international serbe jette ses mains sur sa tête, conscient de l’occasion manquée. Sur le rebond, Estupiñán a repoussé un tir puissant de Nacho sous le poteau pour la dernière occasion du match. Il n’y avait plus de balles.

Lire aussi:   Jagoba Arrasate : "L'équipe avait de la joie et du dynamisme".

Au coup de sifflet final, la Cerámica a poussé un soupir de soulagement – elle a pris 10 de ses 12 derniers points en Liga – pour voir son équipe dans les places européennes, tandis que l’équipe de Carlo Ancelotti restera en tête malgré la perte de deux points face à Séville. L’écart n’est plus que de quatre points, mais la bataille du championnat est mise en veilleuse avant la guerre principale. Le PSG de Ramos, Messi et Mbappé attend déjà au Parc des Princes.

FICHE D’INFORMATION.

–…RÉSULTAT : VILLARREAL, 0 – REAL MADRID, 0.

–LINE-UPS.

VILLARREAL : Rulli ; Foyth ; Albiol, Pau Torres, Pedraza (Estupiñán, min.74) ; Iborra (Trigueros, min.66), Parejo, Lo Celso (Aurier, min.87), Alberto Moreno ; Chukwueze (Yéremi Pino, min.74) et Danjuma (Dia, min.66).

REAL MADRID : Courtois ; Carvajal, Militao, Alaba, Marcelo (Nacho, min.82) ; Valverde (Modric, min.78), Casemiro, Kroos ; Asensio (Rodrygo, min.78), Bale (Jovic, min.74) et Vinicius (Hazard, min.82).

–REFEREE : Sánchez Martínez (C.Murciano). Cartons jaunes à Foyth (min.23) et Albiol (min.51) pour Villarreal ; et à Militao (min.23), Asensio (min.29), Bale (min.45+2) et Casemiro (min.88) pour le Real Madrid.

–STADIUM : La Cerámica. 17 894 spectateurs.

Article précédentCall of Duty va bientôt bénéficier d’une « nouvelle expérience de la zone de guerre ».
Article suivantLe Canada ferme temporairement son ambassade à Kiev