Accueil Dernières minutes Le Rayo fort à Vallecas, Valence s’envole à Balaídos

Le Rayo fort à Vallecas, Valence s’envole à Balaídos

0

Francisco fait des débuts victorieux pour Elche et Lisci démarre en demi-teinte pour Levante.

MADRID, 5 déc. (Cinktank.com) –

Le Rayo Vallecano a défendu son invincibilité à domicile et s’est installé dans les positions européennes après avoir battu le RCD Espanyol (1-0) lors de la seizième journée de LaLiga Santander. Valence a présenté ses aspirations à l’échelon supérieur après être revenu au score pour battre le Celta à Balaídos (1-2) et Francisco et Alessio Lisci ont fait leurs débuts en championnat pour Elche et Levante avec une victoire (3-1) et un nul (0-0).

Avec la confiance qui les accompagne à Vallecas, où ils ont accumulé sept victoires et un match nul cette saison, les hommes d’Andoni Iraola ont été une fois de plus forts dans la chaleur de leur public dans un match où, cependant, ils n’ont pas réussi à marquer une fois entre les poteaux.

Après un début de match poussif, les Pericos ont pris l’avantage grâce à Raúl de Tomás, qui a contraint Dimitrievski à un arrêt pour empêcher le premier but des Bleu et Blanc. Cependant, ce sont les Madrilènes qui parviennent à prendre l’avantage sur un centre d’Álvaro et Cabrera, en tentant de dégager le ballon, le met dans ses propres filets (min.54).

Lire aussi:   La Honda Grazia 125 franchit le cap des 2 000 ventes dans les États de l'Est de l'Inde.

Javi Puado, presque à court de temps et avec le Rayo en défense, était malchanceux de ne pas terminer une action qui aurait signifié une égalisation. Le Rayo, qui vit sa troisième journée consécutive avec des points, occupe désormais la sixième place avec 27 points, soit sept de plus que les Catalans.

Pendant ce temps, Valence s’est rapproché de la zone continentale grâce à sa victoire à l’extérieur, la première depuis septembre, contre le Celta (1-2), qui n’a pas été en mesure de défendre son avance après seulement 11 minutes grâce à un but de Iago Aspas, qui a dû quitter le terrain blessé peu après – forçant un cinquième carton jaune en enlevant son maillot.

Quelques minutes plus tard, Hugo Duro annulait le but de l’attaquant de Moaña, et à la 53e minute, Maxi Gómez mettait son ancienne équipe à l’abri avec un but qui laissait l’équipe « che » (22) à cinq points de l’Europe. Les Galiciens (16) restent plus proches de la zone de décrochage que des places continentales.

FRANCISCO DÉBUTE AVEC UNE VICTOIRE ET LISCI, AVEC UN NUL

De son côté, Francisco, pour ses débuts en championnat avec Elche (15), a pu fêter une victoire dans un match clé contre Cadix (3-1) au Martínez Valero qui l’éloigne de la zone de relégation, dans laquelle se trouvent les Andalous (12).

Lire aussi:   Le DIY ne fonctionne pas pour votre visage ? Arrêtez immédiatement d'utiliser ces produits

Fidel, sur penalty, a donné l’avantage à Cadix avant le quart d’heure de jeu, et Álex Fernández a également eu l’occasion d’égaliser sur penalty, mais il a manqué le coup de pied arrêté. Le Madrilène aurait pu se racheter dans les arrêts de jeu en marquant et en réduisant l’écart sur Tete Morente à la 75e minute, mais Josan, à la 94e minute, a donné l’avantage aux locaux.

Alessio Lisci a également fait ses débuts en LaLiga, sur le banc de touche de Levante, lanterne rouge, qui n’a toujours pas gagné cette saison après un match nul 0-0 à domicile contre Osasuna. La peur de la défaite s’est emparée des Granotas, qui se sont contentés d’un point et restent dans les huit dernières places du classement, à six points de la sécurité. Les Rojillos (21), quant à eux, n’ont plus gagné depuis sept matches.

Article précédentZemmour présente sa campagne présidentielle sur fond d’attentats, d’arrestations et de manifestations antifascistes
Article suivantLes ventes d’armes ne souffrent pas de la pandémie : les 100 plus grandes entreprises ont déplacé 470 milliards d’euros