Accueil Dernières minutes L'International Le Premier ministre hongrois ignore la décision de justice facilitant l’accès des...

Le Premier ministre hongrois ignore la décision de justice facilitant l’accès des médias aux hôpitaux

0

Paris :, le 5 février (Cinktank.com) –

Le Premier ministre hongrois, Viktor Orbán, a publié vendredi soir un décret par lequel il ignore une décision de justice qui facilite l’entrée des médias dans les hôpitaux du pays pour témoigner de l’état actuel de la santé, des employés et des patients, après plus de deux années de pandémie de coronavirus

Le décret contourne une condamnation prononcée mercredi dernier par un tribunal de Budapest après que le portail d’information Telex, un opposant au Premier ministre, a dénoncé que le régime actuel des permis, aux mains du comité de lutte contre le coronavirus nommé par le gouvernement, restreignait la liberté de la presse.

Le tribunal a statué que la décision finale d’autoriser l’entrée des médias serait laissée à la direction des hôpitaux.

Cependant, le décret d’Orbán laisse à nouveau la compétence d’accorder ce type de permis entre les mains de la force d’intervention contre le coronavirus, dépendant du ministère de la Santé.

L’association TASZ Civil Rights a signalé que des mesures supplémentaires sont envisagées pour contester le décret. « Le respect de l’État de droit implique que le gouvernement doit respecter les décisions judiciaires, et il s’agit d’une législation totalement arbitraire », selon un communiqué recueilli par le portail lui-même.

Lire aussi:   Les États-Unis estiment que la levée de l'état d'urgence en Éthiopie est une "nouvelle étape importante" vers la résolution de la guerre.

La Hongrie vit actuellement le pire moment de contagion avec une moyenne hebdomadaire de 14 000 cas par jour. Quelque 70 personnes sont mortes de jeudi à vendredi dans le pays, qui a enregistré plus de 1,6 million de cas et 41 741 décès au total.

Article précédentRoger Federer : Ma femme m’a dit de ne pas sauter du…
Article suivantLe président de la Turquie et son épouse testés positifs au coronavirus