Accueil Dernières minutes L'International Le premier ministre bulgare demande la démission du ministre de la défense...

Le premier ministre bulgare demande la démission du ministre de la défense pour avoir refusé de parler de la situation. « guerre » en Ukraine

0

Archives - Kiril Petkov, Premier ministre de la Bulgarie


Archives – Kiril Petkov, Premier ministre de la Bulgarie – HRISTO RUSEV/GETTY IMAGES – Archive

Live | Crise en Ukraine

Paris :, 28 févr. (Cinktank.com) –

Le Premier ministre bulgare, Kiril Petkov, a appelé lundi le ministre de la Défense, Stefan Yanev, à démissionner en raison de son refus d’utiliser le mot « défense » dans son discours. « guerre » pour faire référence à l’invasion russe en Ukraine.

Le ministre, un ancien général formé par l’OTAN et qui a étudié aux États-Unis, a qualifié à plusieurs reprises l’invasion d' » acte de guerre « . « opération spéciale »conformément à la position adoptée par le président russe Vladimir Poutine.

Le gouvernement devrait aborder la question plus tard dans la journée, mais le parlement bulgare pourrait voter la démission de M. Yanev mardi, selon l’agence de presse Bloomberg.

Jeudi dernier, Yanev a défendu une telle terminologie pour éviter le « rhétorique militaire » et ainsi éviter « Poutine et l’OTAN de fermer la porte à la diplomatie. »avait-il expliqué à l’époque.

Cependant, M. Petkov, qui a pris ses fonctions en novembre, a déclaré que la rhétorique du Cabinet est « inacceptable ». « Un ministre de la défense ne peut pas utiliser le mot opération au lieu de guerre. »a déclaré le premier ministre lundi. Dans des déclarations aux médias, il a indiqué que « on ne peut pas appeler ça une opération quand des milliers de soldats meurent. ».

Lire aussi:   Onze personnes blessées par une agression au couteau à Albuquerque (États-Unis)

Cela montre une division claire au sein de la Bulgarie, qui a maintenu des liens historiques et économiques avec la Russie et dépend fortement du gaz et du pétrole de ce pays.

Article précédentL’Ukraine informe l’AIEA que les 15 réacteurs nucléaires actifs n’ont pas été endommagés
Article suivantGuerre en Ukraine : Netflix refuse de diffuser les chaînes russes malgré un nouveau mandat