Accueil Dernières minutes L'International Le Pentagone confirme que le président russe n’est pas en Russie. « pleinement...

Le Pentagone confirme que le président russe n’est pas en Russie. « pleinement informé » par le ministère de la défense

0

Archive - Le porte-parole du Pentagone, John Kirby.


Archive – Le porte-parole du Pentagone, John Kirby. – LISA FERDINANDO/DOD / ZUMA PRESS / CONTACTOPHOTO

Suivez en direct la guerre en Ukraine

Paris, 31 Mar. (Cinktank.com) –

Le Pentagone a confirmé mercredi que le président russe Vladimir Poutine n’est pas dans la « pleinement informé » par ses conseillers du ministère de la Défense sur le déroulement des opérations sur le territoire ukrainien.

« Sans entrer dans le domaine du renseignement, nous nous accordons sur la conclusion que Poutine n’a pas été pleinement informé par le ministère de la défense au cours du mois dernier. »a déclaré son porte-parole, John Kirby, lors d’une conférence de presse.

Cette information, qui a d’abord été avancée par un haut fonctionnaire américain, a été décrite par Kirby comme une « sujet de préoccupation » pour les Alliés et pour l’Ukraine. « Oui, Poutine n’est pas informé de ce qui se passe. Le fait qu’il ne dispose pas de l’ensemble du contexte, qu’il ne comprenne pas pleinement l’ampleur de l’échec de ses forces en Ukraine, est un peu déconcertant. »il a dit.

Lire aussi:   Une panne de courant prive d'électricité plus de la moitié de Porto Rico

A cet égard, en ce qui concerne les mouvements de Moscou sur le terrain, le Pentagone a vu un « moins de 20 %. » des troupes russes qui étaient autour de Kiev se déplaçant vers le nord alors qu’elles étaient « repositionner » en Biélorussie afin qu’ils puissent être rééquipés pour une éventuelle action dans l’est de l’Ukraine.

Selon le radiodiffuseur américain ABC, M. Kirby a indiqué que des troupes russes situées près de l’aéroport d’Hostomel, au nord de la ville, ont été vues se déplaçant vers le nord, en direction de la Biélorussie. Le porte-parole du Pentagone a précisé qu’il avait intentionnellement utilisé le terme « troupes russes ». « repositionner ».

« Si les Russes sont sérieux dans leur volonté de désescalade, car ils l’ont dit, ils devraient les renvoyer (les troupes) chez eux (…) Ils vont réintégrer ces troupes, les réapprovisionner et les utiliser ailleurs en Ukraine. »a-t-il réitéré.

En outre, le porte-parole du Pentagone a affirmé qu’il y a environ 1 000 mercenaires du groupe militaire russe Wagner Group dans la région de Donbas en Ukraine. « Nous pensons qu’il s’agit d’un reflet des combats très violents qui se poursuivent là-bas et de la volonté de Poutine de renforcer ses efforts. »a-t-il déclaré, comme le rapporte « The Hill ».

Lire aussi:   L'ONU appelle à ne pas oublier le Yémen et évalue les besoins d'aide à 4,3 milliards de dollars d'ici 2022
Article précédentLe SUV Audi Q6 fera ses débuts en Chine en avril – les détails ici
Article suivantDes chercheurs australiens cherchent à savoir si la batterie de secours d’une voiture Tesla pourrait alimenter un réseau électrique