Accueil Sport Golf Le PDG de DP World Tour, Keith Pelley : « Nous voulions coopérer...

Le PDG de DP World Tour, Keith Pelley : « Nous voulions coopérer avec les Saoudiens, mais… »

0

Le PDG de DP World Tour Keith Pelley semble furieux contre les médias. La raison en est les rumeurs selon lesquelles DP World Tour aurait reçu une offre d’un million de dollars de la part des Saoudiens. Pelley a catégoriquement démenti ces rumeurs. « L’offre supposée d’un milliard de dollars qui nous a été faite par Golf Saudi.

Il n’y a qu’un seul mot pour décrire cette affirmation, et c’est fictif ». – a-t-il déclaré, tel que cité par golfmonthly.com Pelley a expliqué de quoi il s’agissait ; « Je ne sais sincèrement pas combien de fois je peux faire cette remarque.

Et vous pouvez demander à n’importe quel membre de notre conseil d’administration, et ils confirmeront à l’unanimité que ce n’était pas une offre, ce n’était pas un accord, c’était simplement une présentation marketing réalisée au nom de Golf Saudi. »

La guerre du golf

Les Saoudiens sont apparus sur la scène du golf et veulent dominer.

La situation ressemble à une « guerre du golf », et les deux parties n’abandonneront pas. « On me demande souvent pourquoi nous ne pouvons pas travailler à la fois avec le PGA Tour et les Saoudiens. Nous avons essayé. Mais les Saoudiens restent déterminés à créer une nouvelle série en dehors de l’écosystème actuel..

Cette décision a créé le conflit que nous voyons aujourd’hui et nous avons choisi de nous associer avec le Tour leader du jeu. Nous pensons que c’est la meilleure chose à faire pour tous nos membres. Apporter les avantages d’une telle alliance à chacun des 326 joueurs du DP World Tour, et pas seulement à une petite partie des 48. »

Le site DP World Tour est également sous pression car certains considèrent que le PGA Tour n’est pas le bon partenaire. « Certains joueurs ont demandé comment ils pouvaient laisser des joueurs du PGA Tour jouer sur leur circuit pendant des années, mais ne pas autoriser les joueurs de LIV à jouer. Et je reconnais qu’avec le temps, le PGA Tour a été un concurrent mais aussi un partenaire..

Ils étaient partenaires dans les WGCs [World Golf Championship]. Ils étaient partenaires de la Fédération internationale de golf, partenaires du World Golf Hall of Fame. Ils étaient concurrents, mais en même temps, nous avions un accord selon lequel nous libérerions nos joueurs sur nos circuits respectifs. »

Article précédentMahindra XUV 400 Electric en images : découvrez le design, les caractéristiques, l’intérieur et bien plus encore en détail.
Article suivantDéfi viral : Pouvez-vous voir le visage caché dans la scène ? Seuls 2% ont réussi à le battre