Accueil Dernières minutes Le parquet de Milan demande l’extradition de Robinho pour purger une peine...

Le parquet de Milan demande l’extradition de Robinho pour purger une peine de viol

0

MADRID, 15 févr. (Cinktank.com) –

Les procureurs de Milan ont émis un mandat d’arrêt international et demandé l’extradition de l’ancien international brésilien Robson de Souza « Robinho », condamné à neuf ans de prison en Italie pour avoir violé une femme dans une boîte de nuit avec cinq autres hommes en 2013.

L’ancien ailier du Milan AC, qui continue de nier les allégations, a fait appel de la sentence auprès de la Cour suprême de cassation, la plus haute cour d’appel du pays transalpin, qui a rejeté son appel en janvier.

Ainsi, ce mardi, le parquet de Milan a émis un mandat d’arrêt international et a demandé son extradition au ministère de la justice. Depuis le siège de l’agence à Rome, les documents seront envoyés au Brésil, a rapporté l’agence de presse italienne ANSA.

Toutefois, l’ancien footballeur de 38 ans, qui a également joué pour le Real Madrid, Manchester City et Santos, n’aura probablement pas à purger sa peine en Italie, car la constitution brésilienne ne permet pas l’extradition de ses citoyens. Robinho ne pourrait être arrêté que s’il voyage à l’étranger, lorsque le mandat d’arrêt international entrerait en vigueur.

Lire aussi:   Allegri : "Morata ne quittera pas la Juventus, discours fermé".

En octobre 2020, Robinho est retourné dans son club d’origine, Santos, où il avait déjà joué à trois reprises (2002-05, 2009-10 et 2014-15), mais en raison de la pression exercée par les sponsors et les supporters à la suite de sa condamnation, le club brésilien a immédiatement résilié son contrat. Il a ensuite annoncé sa retraite.

Article précédentLe COVID-19 augmente le risque de diabète chez les enfants : étude
Article suivantLes échos de l’escalade des tensions en Ukraine résonnent à Taïwan