Accueil Dernières minutes L'International Le Parlement européen adopte le plan de 1 200 millions d’euros de...

Le Parlement européen adopte le plan de 1 200 millions d’euros de soutien à l’Ukraine

0

Volodymyr Zelensky, président de l'Ukraine.


Volodymyr Zelensky, président de l’Ukraine. – PRESIDENCE DE L’UKRAINE

Dernières nouvelles sur la crise ukrainienne avec la Russie

BRUXELLES, le 16 février (EUROPE PRESS) –

Le Parlement européen a adopté ce mercredi le programme d’aide financière à l’Ukraine d’un montant de 1 200 millions d’euros, qui entre en pleine tension militaire avec la Russie en raison du déploiement de dizaines de milliers de soldats à la frontière avec l’Ukraine et en Biélorussie.

Par 598 voix pour, 55 contre et 41 abstentions, le Parlement européen a donné son aval à l’aide macrofinancière à Kiev, dont l’économie et l’accès aux marchés sont affectés par les tensions avec la Russie.

Il est prévu qu’une première tranche de 600 millions puisse être distribuée immédiatement, une fois que les eurodéputés auront approuvé en urgence cette proposition.

Le paquet financier vise à accroître la résilience économique de l’Ukraine au milieu de la crise avec la Russie et les fonds arriveront à Kiev une fois qu’il aura démontré des progrès dans la mise en œuvre du programme macroéconomique convenu avec le Fonds monétaire international.

Lire aussi:   La France demandera à la CE d'ouvrir une procédure contre Londres si elle ne répond pas à son ultimatum sur la pêche

Présentée fin janvier par la Commission européenne, l’initiative a été approuvée en un temps record avec l’idée de redoubler de soutien à l’Ukraine face à la situation difficile en Europe de l’Est. Entre autres mesures, l’exécutif européen a indiqué qu’il allait « doubler » le soutien en aides directes à Kiev prévu pour 2022, pour atteindre le chiffre de 120 millions d’euros.

Article précédentLisez cette histoire pour savoir à quel point il peut être  » dangereux  » pour les journalistes d’utiliser des applications de transcription comme Otter.ai.
Article suivantLa fièvre de Lassa en images : qu’est-ce que cette nouvelle épidémie virale ?