Accueil Dernières minutes L'International Le ministre libanais de l’information démissionne : « L’intérêt du pays passe avant...

Le ministre libanais de l’information démissionne : « L’intérêt du pays passe avant tout ».

0

Paris :, 3 déc. (Cinktank.com) –

Le ministre libanais de l’Information, George Kordahi, a démissionné vendredi au milieu d’une crise diplomatique avec les États du golfe Persique après avoir fait une série de commentaires contre la guerre au Yémen.

Après avoir présenté sa démission, le ministre a précisé que « l’intérêt du pays passe avant tout », ainsi que celui de « tous les Libanais ». « Tout cela passe avant mes intérêts personnels », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il a expliqué les raisons de sa décision.

Sa démission intervient après que les autorités françaises lui ont demandé de le faire et maintenant que le président français Emmanuel Macron est en tournée dans la région. La démission de Cordahi intervient juste avant que le chef de l’État français ne rencontre le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman.

Selon le quotidien « L’Orient le Jour », M. Kordahi a déjà signé deux exemplaires de sa lettre de démission, qui ont été envoyés au Premier ministre Nayib Mikati. La controverse a été déclenchée par les remarques de M. Kordahi sur le Yémen, selon lesquelles la guerre saoudienne « n’a pas de sens et devrait prendre fin ». Il convient de rappeler que M. Kordahi n’était pas encore ministre lorsqu’il a fait ces commentaires.

L’Arabie saoudite a depuis expulsé l’envoyé libanais dans le pays et a demandé le retour de son propre ambassadeur au Liban. Les Émirats arabes unis, le Koweït et le Bahreïn ont également reproché ses propos.

Lire aussi:   Le chef du Front Polisario reçoit l'émissaire de l'ONU dans les camps de Tindouf

Le ministre a maintenant précisé qu’il espère que sa démission « ouvre une porte pour la résolution du différend entre le Liban et l’Arabie saoudite ».