Accueil Dernières minutes L'International Le Mexique va administrer une troisième dose de rappel du vaccin contre...

Le Mexique va administrer une troisième dose de rappel du vaccin contre le coronavirus aux adultes et aux enseignants

0

Paris, 30 nov. (Cinktank.com) –

Le président mexicain Andrés Manuel López Obrador a annoncé mardi qu’il allait inoculer une troisième dose de rappel contre le coronavirus aux adultes et aux enseignants, dans un contexte d’incertitude mondiale causée par la nouvelle variante du virus.

« Ils vont être renforcés dans certains vaccins qui, selon la recherche, ont besoin de ce renforcement, mais cela ne prendra pas longtemps, nous avons des vaccins à renforcer », a-t-il assuré lors d’une conférence de presse matinale.

Il a également expliqué que la vaccination des jeunes se poursuit, que les autorités sanitaires analysent la vaccination des enfants et qu’elles prévoient de distribuer des doses de rappel aux personnes âgées.

« Nous ne manquons pas de vaccins, nous avons suffisamment de vaccins pour une et même trois doses, c’est un plan que nous avons et qui est suivi en fonction des besoins, pour ne pas tomber dans le désordre ou le chaos », a assuré le président.

En ce qui concerne la nouvelle variante, il a critiqué le mécanisme d’allocation des vaccins COVAX, car il n’a distribué que 5 % des vaccins et le reste a été obtenu auprès de sociétés pharmaceutiques privées.

Lire aussi:   24 morts et plus de 300 000 personnes déplacées par le typhon Rai aux Philippines

« Ce n’est pas que la nouvelle variante soit terrible, c’est que les pauvres du monde ont été abandonnés comme c’est souvent le cas. Le mécanisme COVAX a été créé pour distribuer des vaccins afin que les pays pauvres aient des vaccins et il s’avère qu’aujourd’hui ce mécanisme a distribué 5 % de tous les vaccins appliqués, c’est une honte, 95 % sont des vaccins provenant des grands laboratoires, des grandes entreprises », a-t-il déclaré.

Les autorités sanitaires mexicaines ont enregistré plus de 3,8 millions de cas de COVID-19, dont près de 294 000 décès.

Article précédentLes actions de Salesforce chutent après des prévisions de bénéfices décevantes
Article suivantDes milliers de jeunes descendent à nouveau dans la rue au Bangladesh après la mort d’un autre étudiant dans un attentat avec délit de fuite.