Accueil Dernières minutes Sport Le Kvaratskhelia est-il le nouveau phénomène de la Serie A ? Les...

Le Kvaratskhelia est-il le nouveau phénomène de la Serie A ? Les chiffres parlent d’eux-mêmes…

0

L’attaquant du Napoli, Khvicha Kvaratskhelia, est l’une des grandes surprises du championnat de Serie A. Mais peut-on parler d’un phénomène ? Les chiffres ne mentent jamais et ceux de la Géorgie parlent d’eux-mêmes !

C’était bien, très bien d’y aller doucement. Les nombreux « si » et « mais » étaient dus. Khvicha Kvaratskhelia n’avait jamais joué en Europe, ni même dans une coupe internationale, à l’exception de deux apparitions dans la Conference League. Lorsqu’il est arrivé en Italie, il parlait à peine l’anglais. Il y avait toutes les raisons de s’attendre à des problèmes d’intégration, notamment en raison de son jeune âge : 21 ans. Mais quand même : Kvaratskhelia semble jouer en Italie depuis toujours. La Ligue des champions sa maison. La Serie A son terrain de conquête. Affamé, confiant et agonistiquement mauvais.

Le Kvaratskhelia, nouveau phénomène de la Serie A ? Les chiffres le disent (Ansa)

Il rend les adversaires fous, il a de la force dans les jambes. Demandez aux défenseurs de laAjaxqui, lors des deux matches de la Ligue des champions, se sont littéralement jetés sur lui pour essayer de l’arrêter. Et donc à partir de la promesse, ou du pari, on peut parler de talent, fuoriclasse, et pourquoi pas : phénomène. Non seulement pour le football italien, mais aussi pour le football européen. Et c’est certainement le cas pour le Napoli, qui s’en réjouit avec ses supporters pour qui il semble irréel de voir un tel « fissure » portant le maillot Azzurri et non celui de City ou d’une autre grosse pointure européenne.

Les chiffres de Kvaratskhelia ne sont pas ceux d’un joueur « normal ».

Khvicha Kvaratskhelia bets.onlie 20220916
Khvicha Kvaratskhelia (ANSA)

Payé seulement 9 millions d’euros, Kvaratskhelia donne le sentiment qu’il ferait l’affaire dans n’importe quelle équipe. Au Napoli, peut-être que seul Lavezzi avait réussi à donner ce sentiment de « monstre », qui a tant amusé les fans. Et le fait que Kvara soit un joueur de qualité supérieure est démontré par les chiffres : il a participé à 12 objectifs toutes compétitions confondues cette saison (7 buts et 5 passes décisives), soit plus que n’importe quel autre joueur de Serie A, cela va sans dire. Et c’est sans compter les 4 pénalités sur 5 accordées aux Naples qu’il s’est procuré.

Lire aussi:   Les adieux au football de l'ancien joueur de l'Inter Milan sont douloureux : "Quelque chose en moi s'est éteint".

Et c’est sans compter les nombreux cartons jaunes qu’il a reçus, causés par les tentatives de ses adversaires de l’arrêter. Lors du match contre leAjaxKvara a d’abord servi de passeur pour le but de Raspadori (2-0), puis a signé son premier but sur un penalty sous le maillot azzurro. Protagoniste authentique d’un Naples qui est une machine à buts : records et spectacle pour ce merveilleux Napoli de la Ligue des champions, qui fait aussi de grandes choses en championnat.

Article précédentPatrick Reed confus par les mouvements de l’OWGR
Article suivantPaige Spiranac laisse un fan « dribbler » avec un swing de golf « insolent ».