Accueil Dernières minutes Sport Le jeune Roger Federer choisit son adversaire préféré : c’est Marat Safin.

Le jeune Roger Federer choisit son adversaire préféré : c’est Marat Safin.

0

L’avenir du tennis masculin était en de bonnes mains au début du nouveau millénaire. Une incroyable génération de jeunes nés au début des années 1980 a obtenu les premiers résultats significatifs à la fin des années 1990 grâce à Marat Safin et Lleyton Hewitt.

Alors que le Russe et l’Australien étaient déjà établis comme les meilleurs joueurs du monde, Roger Federer était impatient de les rejoindre dès que possible. Le Suisse a fait des bonds remarquables dans les classements et a atteint ses premiers quarts de finale de Majeur en 2001.

Marat et Roger étaient tous deux classés parmi les huit premières têtes de série à Miami 2003. Cependant, Marat n’a pas pu rester longtemps dans l’épreuve après avoir perdu contre Davide Sanguinetti dans le premier match. De son côté, Roger a pris un départ gagnant en battant Luis Horna 6-2, 7-5 en une heure et 21 minutes.

Après le match, il a été demandé à Roger de décrire des rivalités et des compétitions notables. Il a mentionné Pete Sampras et son match à Wimbledon, en disant qu’il avait déjà réalisé un de ses rêves.

Lire aussi:   Brooke Henderson : "Je suis heureuse et fière"

Roger Federer a parlé de ses rivaux préférés à Miami 2003.

En 2001, l’adolescent a battu le septuple champion en cinq sets épiques au quatrième tour, repoussant toutes les attaques dans le dernier tour pour remporter l’une des plus belles victoires de son début de carrière.

En plus de Pete, Roger a également évoqué Marat Safin, faisant l’éloge du Russe, déclarant qu’il aimait se mesurer à lui et décrivant Marat comme un bon gars en dehors du court. Safin a gagné son dernier match à Moscou, fin 2002, pour remporter sa première victoire contre Roger.

Le Suisse l’a tenu en échec de justesse à Rome en 2001 et deux fois encore en 2002. Les deux rivaux se sont rencontrés en finale du Masters de Hambourg, et Roger l’a remporté pour soulever le premier trophée du Masters 1000 et entrer dans le top 10 le jour suivant.

« J’ai déjà eu un match contre Pete Sampras à Wimbledon ; je n’ai pas besoin de le rejouer. Sinon, j’aime jouer contre Marat Safin ; je pense que c’est un bon gars en dehors du court. Nous avons toujours de belles rencontres.

Lire aussi:   Football, le cauchemar de Covid revient : épidémie dans un club A

Gagner beaucoup de matches est très important pour votre confiance, cela vous fait jouer mieux. Vous sentez que vous pouvez aller plus loin ; vous êtes meilleur sur les points importants ; cela change toute votre approche mentale du match. C’est un excellent début d’année pour moi. Ces deux ou trois dernières années, j’ai toujours bien joué au cours des premiers mois », a déclaré Roger Federer.

Article précédentBelinda Bencic croise à nouveau la route d’Anna Kalinskaya
Article suivantLes États-Unis avertissent de l’imminence d’une attaque dans la capitale malienne