Accueil Dernières minutes L'International Le Japon va geler les avoirs de six dirigeants russes, dont Poutine...

Le Japon va geler les avoirs de six dirigeants russes, dont Poutine et Lavrov.

0

25 février 2022, Japon, Tokyo : le Premier ministre japonais Fumio Kishida s'exprime lors d'une conférence de presse à la résidence officielle du Premier ministre à Tokyo. Le Japon prévoit d'imposer des sanctions supplémentaires à la Russie après son invasion de l'Ukraine. Photo : Rodrigo


25 février 2022, Japon, Tokyo : le Premier ministre japonais Fumio Kishida s’exprime lors d’une conférence de presse à la résidence officielle du Premier ministre à Tokyo. Le Japon prévoit d’imposer des sanctions supplémentaires à la Russie après son invasion de l’Ukraine. Photo : Rodrigo – Rodrigo Reyes Marin/ZUMA Press W / DPA

Live : Crise en Ukraine

Paris :, 1 Mar. (Cinktank.com) –

Le Japon a annoncé lundi qu’il allait durcir les sanctions contre la Russie en raison de son invasion de l’Ukraine et a décidé de geler les avoirs de six dirigeants russes, dont le président russe Vladimir Poutine et le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

« Je lui ai dit (au président Zelenski) que le Japon se tenait aux côtés de l’Ukraine et offrait un soutien ferme à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine », a déclaré le Premier ministre japonais Fumio Kishida, ajoutant que le Japon gèlerait les actifs des banques publiques russes Promsvyazbank et Vnesheconombank, ainsi que ceux de la banque centrale du pays.

Lire aussi:   Plus de 300 migrants expulsés par les États-Unis et le Mexique arrivent au Guatemala

M. Kishida a souligné qu’en tant que « premier ministre de la seule nation à avoir subi des bombardements atomiques et en tant que natif d’Hiroshima », il était « intolérable pour lui de menacer d’utiliser des armes nucléaires, et encore moins de les utiliser », selon la chaîne de télévision japonaise NHK.

Le Premier ministre japonais a également annoncé lundi que le Japon allait restreindre les transactions avec la banque centrale russe et imposer des sanctions au Belarus, notamment au président Alexandre Loukachenko, et limiter les exportations compte tenu de « l’implication évidente du pays dans l’invasion », selon le Japan Times.

Après s’être entretenu avec le président de l’Ukraine, Volodimir Zelenski, le premier ministre japonais a déclaré sur son compte Twitter que le Japon prendrait également des mesures pour permettre la prolongation de la résidence des Ukrainiens vivant dans le pays asiatique.

En outre, il a annoncé la livraison de 100 millions de dollars (plus de 89,2 millions d’euros) d’aide humanitaire d’urgence. Il a également assuré le soutien « ferme » du Japon à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine.

Lire aussi:   L'ambassadeur de la Chine aux États-Unis met en garde contre un "conflit militaire" au sujet du statut de Taïwan.

M. Zelenski, pour sa part, s’est félicité du don destiné à l’aide humanitaire et a souligné que Tokyo « soutient pleinement les sanctions sévères contre la Russie ». « Une véritable coalition mondiale anti-guerre est en action », a-t-il fait remarquer sur Twitter.

Le dirigeant japonais a confirmé dimanche que le Japon se joindra à la dernière série de sanctions économiques contre la Russie annoncées par les États-Unis, l’Union européenne, le Royaume-Uni et le Canada, à commencer par l’exclusion des banques russes précédemment admonestées par la communauté occidentale du mécanisme interbancaire SWIFT.

Article précédentKhamenei dit l’Ukraine « est victime de la politique américaine de génération de crise » et demander la fin de la guerre
Article suivantTesla propose une recharge gratuite des véhicules électriques près de l’Ukraine pour ceux qui fuient dans un VE