Accueil Dernières minutes L'International Le Japon enregistre le plus grand nombre d’infections quotidiennes à coronavirus depuis...

Le Japon enregistre le plus grand nombre d’infections quotidiennes à coronavirus depuis septembre

0

Paris :, 13 janv. (Cinktank.com) –

Les autorités sanitaires japonaises ont enregistré jeudi 18 673 infections, soit le plus grand nombre de cas depuis septembre dernier, ce qui porte à plus de 1,7 million le nombre d’infections au COVID-19 depuis le début de la pandémie.

Le gouvernement a averti que l’incidence a été multipliée par huit par rapport à la semaine précédente, selon les rapports de la télévision NHK.

Le Japon, qui jusqu’à récemment n’avait pas connu de cas dans la plupart des préfectures du pays, a récemment connu une aggravation de la situation épidémique. Plus de 13 000 nouveaux cas ont été signalés la veille.

De son côté, la gouverneure de Tokyo, Koike Yuriko, envisage de demander au gouvernement d’autoriser la capitale japonaise à prendre des mesures restrictives plus strictes si les hôpitaux sont surchargés.

Le Premier ministre Fumio Kishida a déclaré que le gouvernement central envisageait de nouvelles mesures pour empêcher la propagation du virus face à l’émergence de la variante omicron, plus contagieuse.

Lire aussi:   Le Japon revendique un dialogue avec la Russie pour régler le différend sur les Kouriles

Le ministre de la Santé, Shigeyuki Goto, a déclaré que le gouvernement espérait réduire la période recommandée pour l’administration des doses du vaccin contre le coronavirus.

Les autorités réduiront la période de vaccination de huit mois à six mois pour les personnes de plus de 65 ans qui suivent déjà le calendrier complet. Pour les personnes de moins de 65 ans, la période sera réduite à sept mois. Le Japon a commencé à administrer la troisième dose de rappel le 1er décembre avec des flacons de Pfizer et Moderna.

Article précédentBorrell lie l’avenir du gazoduc Nord Stream 2 aux actions de la Russie dans la crise avec l’Ukraine
Article suivantFacebook fait face à une action collective de 3,2 milliards de dollars au Royaume-Uni pour domination du marché