Accueil Dernières minutes Le gouvernement vise à rendre 100 aéroports opérationnels d’ici 2024

Le gouvernement vise à rendre 100 aéroports opérationnels d’ici 2024

0

Le gouvernement s’est fixé pour objectif de rendre 100 aéroports opérationnels d’ici 2024, sous réserve de la disponibilité des infrastructures de soutien telles que les terrains, les autorisations légales, etc. Les responsables ont déclaré que près de 68 aéroports avaient été mis en service pour les vols du programme de connectivité régionale (RCS)-UDAN (Ude Desh Ka Aam Nagrik) depuis le lancement du programme UDAN.

Les opérateurs aériens sélectionnés (SAO) ont mis en service 425 routes UDAN dans 68 aéroports, héliports et hydroaérodromes du pays. Les SAO ont exploité de nombreuses lignes même après les trois ans de période d’exclusivité du régime.

Cependant, la pandémie de COVID-19 a eu un impact négatif sur le secteur de l’aviation, y compris sur les opérations de vols domestiques du SCA. La suspension des opérations commerciales programmées en vue de COVID-19 a posé plusieurs défis. La demande des passagers a chuté de façon spectaculaire, rendant l’exploitation des vols non viable.

Lire aussi:   Interdiction des tirs gratuits de Garena : pourquoi les tirs gratuits pourraient être interdits dans d'autres pays que l'Inde ?

En outre, la santé financière des compagnies aériennes a été affectée par l’effondrement des flux de revenus, associé à des coûts fixes élevés, ce qui a entraîné une pénurie de liquidités. Le gouvernement a introduit des réformes politiques spécifiques pour assurer la durabilité des opérations de RCS-UDAN après l’accord COVID 19. Ces flexibilités/relaxations opérationnelles et financières et ces mesures d’économie sont considérées comme mutuellement bénéfiques pour toutes les parties prenantes en maintenant les avantages de la connectivité aérienne pour les passagers.

Lire aussi : La ponctualité de plusieurs compagnies aériennes a baissé en mai et juin

Le programme de connectivité régionale est un programme axé sur le marché. Dans le cadre de ce programme, les compagnies aériennes évaluent la demande et la nature de l’offre requise sur une route particulière et, sur la base de leur analyse, participent au processus d’appel d’offres qui sera mené de temps à autre.

Une récente réponse du Parlement a indiqué que l’objectif premier du RCS est de faciliter/stimuler la connectivité aérienne régionale en la rendant abordable. La promotion de l’accessibilité financière de la connectivité aérienne régionale est envisagée dans le cadre du RCS en soutenant les OSA par le biais d’une concession par le gouvernement central, les gouvernements des États/UT, et les opérateurs aéroportuaires pour réduire le coût des opérations aériennes sur les routes régionales et le soutien financier (Viability Gap Funding ou VGF) pour combler l’écart, le cas échéant, entre le coût des opérations aériennes et les revenus attendus sur ces routes RCS. Le gouvernement central et les gouvernements des États se partagent le financement du déficit de viabilité (VGF) dans un rapport de 80:20, tandis que pour les États de la région du Nord-Est/territoires de l’Union (UT), le rapport est de 90:10.

Lire aussi:   Ajoutez ces 5 choses à votre régime alimentaire pour réduire la chute des cheveux

Lire tous les Dernières nouvelles et Dernières nouvelles ici

Article précédentDucati Panigale V4 S de la Lenovo Race of Champions tous vendus
Article suivant478 incidents techniques inattendus signalés dans les avions en un an, selon le ministère