Accueil Dernières minutes Le gouvernement de l’Union va ajouter 80 aéroports d’ici 2027 et annonce...

Le gouvernement de l’Union va ajouter 80 aéroports d’ici 2027 et annonce de nouvelles règles pour les aérodromes

0

Le pays devrait ajouter près de 80 aéroports au cours des quatre à cinq prochaines années, a déclaré le régulateur de l’aviation, ajoutant que les aérodromes doivent entre-temps remplir certaines conditions pour pouvoir commencer à exploiter des vols.

Au cours des huit dernières années, le nombre d’aéroports dans le pays est passé de 74 à 141, et selon le ministère de l’aviation civile, ce chiffre atteindra 220 dans les quatre ou cinq prochaines années.

Lire aussi : Air India introduit un nouveau menu de nourriture en vol pour les passagers des vols intérieurs, les détails ici.

Le ministère de l’aviation civile a donné son accord de principe pour la création de 21 nouveaux aéroports dans le pays, dont Mopa à Goa, Navi Mumbai, Shirdi et Sindhudurg à Maharashtra, Kalaburagi, Vijayapura, Hassan et Shivamogga à Karnataka et Dabra à Madhya Pradesh ; Kushinagar et Noida (Jewar) dans l’Uttar Pradesh ; Dholera et Hirasar (Rajkot) au Gujarat ; Karaikal à Puducherry ; Dagadarthi (Nellore), Bhogapuram et Orvakal (Kurnool) dans l’Andhra Pradesh ; Durgapur au Bengale occidental ; Pakyong au Sikkim ; Kannur au Kerala ; et Hollongi (Itanagar) dans l’Arunachal Pradesh.

Lire aussi:   Le propriétaire de Tinder s'impatiente alors que les difficultés d'Omicron persistent

Jusqu’à présent, huit aéroports greenfield – à savoir Durgapur, Shirdi, Sindhudurg, Pakyong, Kannur, Kalaburagi, Orvakal et Kushinagar – ont été mis en service.

Selon le ministère de l’aviation, au cours de l’exercice financier 2022-23, le Centre a accordé une autorisation de site au gouvernement de l’Himachal Pradesh pour le développement d’un nouvel aéroport greenfield à Nagchala, Mandi. En outre, 35 aéroports, héliports et hydroaérodromes sont destinés à être développés au cours de l’exercice 2022-23 dans le cadre du RCS-UDAN.

Un fonctionnaire a déclaré qu’à des fins de sécurité, un aérodrome doit répondre aux spécifications concernant ses systèmes de gestion, ses procédures opérationnelles, ses caractéristiques physiques, l’évaluation et le traitement des obstacles, les aides visuelles, les services de sauvetage et de lutte contre l’incendie, conformément au CAR (Civil Aviation Requirement) de la DGAC.

Alors que ces directives concernent l’autorisation de l’aérodrome d’un point de vue technique, la licence d’exploitation des aéroports est accordée par le gouvernement central conformément à la politique de l’aviation civile.

Lire aussi:   Le lancement du Hyundai Tucson 2022 en Inde est confirmé, il sera leur SUV phare

En ce qui concerne l’autorisation de site pour un aéroport greenfield à usage public, avant de commencer la construction, le propriétaire ou le promoteur de l’aérodrome greenfield devra déposer des demandes auprès du comité directeur du ministère de l’aviation civile.

La demande d’approbation de site et la délivrance d’une approbation de principe concernant ces aérodromes seront traitées par le département concerné du ministère, conformément à la politique relative aux aéroports entièrement nouveaux.

Lire tous les Dernières nouvelles automobiles et Dernières nouvelles ici

Article précédentTiger Woods, 25 ans de Ryder Cup spéciale
Article suivantL’Inter contre la Roma, après un an d’attente Mourinho a renoué avec la victoire à Milan mais…