Accueil Dernières minutes L'International Le gouvernement britannique demande la révision de la licence du radiodiffuseur russe...

Le gouvernement britannique demande la révision de la licence du radiodiffuseur russe RT au Royaume-Uni.

0

Le Premier ministre britannique Boris Johnson.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson. – Stefan Rousseau/PA Wire/dpa

Live | Crise en Ukraine

MAD Paris :, 23 (Cinktank.com)

Le gouvernement britannique a demandé mercredi au régulateur des télécommunications du pays, l’Ofcom, de réexaminer le statut de la licence de la chaîne de télévision russe RT dans le pays.

Le Premier ministre Boris Johnson a lui-même confirmé la demande du gouvernement en pleine crise ukrainienne et après que le leader travailliste Keir Starmer ait qualifié la chaîne d' »outil de propagande du Kremlin ».

« Laissez l’Ofcom décider de l’entreprise à laquelle il faut opposer son veto », a déclaré M. Johnson, après avoir annoncé que la ministre de la culture et des médias, Nadine Dorries, avait déjà pris des mesures.

« Nous vivons dans une démocratie et dans un pays qui croit en la liberté d’expression. Je pense qu’il est important que nous puissions laisser cette question entre les mains de l’Ofcom plutôt que des politiciens, afin que le régulateur puisse décider quels médias sont interdits », a déclaré le premier ministre britannique.

Le gouvernement accuse RT de faire « partie de la campagne mondiale de désinformation de la Russie », qui, dans la crise actuelle, vise directement l’Ukraine et l’OTAN, comme l’a dénoncé la ministre elle-même dans une lettre envoyée à Ofcom.

Lire aussi:   Hong Kong élimine des milliers de hamsters soupçonnés d'être à l'origine d'une épidémie de coronavirus

« Il est d’une importance vitale que le Royaume-Uni examine s’il est nécessaire de limiter la capacité de la Russie à diffuser sa propagande chez nous », indique la lettre. L’Ofcom, pour sa part, a déclaré qu’il s’engageait à examiner la situation en « priorité », selon la BBC.

La porte-parole du ministère russe des affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré que Moscou prendrait des mesures si Londres agissait contre les médias russes.

« Si le Royaume-Uni met en œuvre des menaces contre les médias russes, des contre-mesures suivront rapidement », a-t-elle déclaré aux journalistes, selon l’agence de presse Sputik.

Il a également souligné que les journalistes britanniques « peuvent demander à leurs collègues allemands comment cela se passe », une allusion claire à la suspension en Russie de la chaîne Deutsche Welle en réponse au veto de Berlin à la chaîne russe sur son territoire.

Article précédentErdogan affirme que la Turquie ne « abandonner » à ses liens ni avec la Russie ni avec l’Ukraine
Article suivantLes États-Unis sanctionnent la Force Quds de l’Iran pour avoir financé les Huthis.