Accueil Sport Golf « Le golf féminin a besoin de plus d’attention de la part des...

« Le golf féminin a besoin de plus d’attention de la part des médias ».

0

Ce jeudi débarque en Espagne l’Aramco Team Series de Sotogrande, l’un des meilleurs tournois du Ladies European Tour, qui combine des formats individuels et par équipe, et qui inclut également des joueuses non professionnelles. L’Espagnole Alexandra Armas, directrice exécutive du LET, souligne cet important événement qui se déroule sur le parcours de La Reserva et met en évidence la croissance que connaît le golf féminin.

Armas, déclarations

« Sans aucun doute, je pense que ce sera l’un des Aramco Team Series les plus excitants que nous ayons eu jusqu’à présent. C’est la deuxième année qu’elle se déroule à La Reserva de Sotogrande, qui est un excellent parcours, un environnement où les gens vont prendre beaucoup de plaisir dans une compétition avec des joueurs du plus haut niveau.

Ce sera retransmis à la télévision en Espagne et dans le monde entier. Pour ma part, je ne suis pas trop préoccupée par la réduction de l’écart entre le LET et le LPGA. Je veux que la LPGA continue à se développer, tout comme le LET, et que le golf féminin en général ait beaucoup plus d’opportunités.

L’écart qui compte vraiment est celui qui existe entre le golf masculin et le golf féminin. Nous devons faire en sorte qu’il soit égal, qu’il ait un niveau similaire. L’écart entre le LET et le LPGA n’a pas beaucoup d’importance tant que nous grandissons tous ».

Lire aussi:   Alize Lim : Le plus dur, c'est la partie mentale et le fait de se sentir seul en tournée.

 » La collaboration a commencé en 2020 et a débuté par un tournoi normal du circuit : c’était une année de pandémie et nous n’avions pas beaucoup d’occasions de concourir. Cette année-là, il était beaucoup plus facile d’entrer dans un pays pour faire deux événements au lieu d’un.

C’est ainsi que l’idée et l’opportunité se sont présentées, nous voulions parier sur un format différent -une partie individuelle, une partie en équipe- et la vérité est que cela a été un succès total. C’est ainsi que nous avons décidé de créer l’ATS et de l’emmener vers des destinations qui sont des marchés importants pour Aramco.

La vérité est que la collaboration est totale ; Aramco s’est beaucoup impliqué dans le golf féminin avec des événements au plus haut niveau, il y a une partie commerciale mais aussi une partie plus sociale qui est liée à la croissance du sport en Arabie Saoudite.

Quand on a une idée, on ne sait jamais si elle va marcher. La vérité est que, dès le début, c’était un bon événement, où les joueurs se sont amusés dans un format qui, en introduisant des amateurs, est un peu plus complexe au début.

Lire aussi:   Ryder Cup 2023, le package officiel pour l'Italie

Nous avons fait évoluer le concept et nous l’avons amélioré, en lui donnant de plus en plus de crédibilité. Au sein du circuit, il est important d’avoir les tournois traditionnels, où les joueurs s’affrontent. Mais nous serons toujours ouverts à la recherche de nouveaux formats, de nouvelles idées.

Attirer un public dans le golf féminin n’est pas facile, il faut faire preuve de créativité. Si nous voulons avoir un impact, nous devons trouver des moyens d’y parvenir. « La vérité est que notre relation avec Aramco est très différente de ce qui se passe avec LIV Golf et le golf masculin.

Nous travaillons très étroitement avec Aramco, nous avons une relation depuis 2020, nous jouons en Arabie saoudite et nous avons un impact sur la société. Pour cette raison, je pense que la comparaison est très difficile, en raison de la façon dont Aramco travaille avec nous et du soutien qu’elle apporte au golf féminin.

Ce qui manque le plus, c’est l’attention des médias ; nous sommes présentes à la télévision mais, malgré cela, le golf masculin est prioritaire. Nous devons être plus présents dans les médias pour que le sport soit connu, pour pouvoir apporter plus de sponsors et donc avoir plus de droits de télévision ».

Article précédentFedEx Cup playoff, Jon Rahm va réessayer
Article suivantMarché : Sassuolo change d’avis et enferme son joyau