Accueil Dernières minutes L'International Le fils de l’ancien président panaméen Martinelli plaide coupable de blanchiment d’argent...

Le fils de l’ancien président panaméen Martinelli plaide coupable de blanchiment d’argent aux États-Unis

0

Paris, 3 déc. (Cinktank.com) –

Luis Enrique Martinelli Linares, fils de l’ancien président panaméen Ricardo Martinelli, a plaidé coupable de blanchiment d’argent devant un juge des États-Unis dans le cadre de l’enquête sur l’entreprise de construction brésilienne Odebrecht.

Martinelli Linares a modifié son témoignage donné à la mi-novembre, lorsqu’il a plaidé « non coupable » lors de sa première audience devant les tribunaux de New York, aux États-Unis, après avoir été extradé du Guatemala.

Ainsi, le fils de l’ancien président panaméen risque une peine de prison qui pourrait atteindre 20 ans et dont il pourrait faire appel si le montant total dépasse douze ans et demi, comme l’a garanti le juge Raymond Dearie, selon le journal panaméen « La Prensa ».

Luis Enrique Martinelli a admis que son frère Ricardo Alberto, qui est détenu au Guatemala dans l’attente d’une extradition vers les États-Unis, était également impliqué dans le blanchiment d’argent pour Odebrecht.

La défense de l’accusé a présenté un accord de plaidoyer de plus de dix pages dans lequel elle affirme que lui et son frère ont agi comme intermédiaires dans la réception et le paiement de près de 28 millions de dollars — près de 25 millions d’euros — de pots-de-vin à la société brésilienne.

Lire aussi:   Les talibans recommencent à délivrer des passeports à Kaboul pour faciliter les départs d'Afghanistan.

Dans le cadre de l’accord, Luis Enrique Martinelli s’est engagé à restituer près de 20 millions de dollars — environ 18 millions d’euros — d’actifs et de comptes, pour la plupart déposés sur des comptes suisses.

Les frères ont été arrêtés le 6 juillet 2020 à Guatemala City alors qu’ils tentaient de quitter le pays à bord d’un avion privé après avoir été portés disparus pendant près d’un an.

La condamnation de Luis Enrique est désormais prévue pour le 20 mai 2022, alors qu’il restera en détention au centre de détention de Brooklyn.

Selon le journal « La Estrella de Panamá », M. Martinelli Linares aurait reçu plusieurs millions de dollars de pots-de-vin de la part de l’entreprise de construction brésilienne Odebrecht, en échange d’un rôle d’intermédiaire au profit de l’entreprise dans la construction d’infrastructures publiques.

Article précédentUn tribunal libyen autorise le fils de Kadhafi, Saif al-Islam, à se représenter à la course à la présidence.
Article suivantLa nouvelle BSA Gold Star 650 présentée en avant-première à Birmingham, lancement officiel le 4 décembre.