Accueil Dernières minutes L'International Le Conseil de l’Europe appelle la France et le Royaume-Uni à protéger...

Le Conseil de l’Europe appelle la France et le Royaume-Uni à protéger les droits humains des migrants dans la Manche

0

Paris :, 8 décembre (Cinktank.com) –

La commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Dunja Mijatovic, a demandé mercredi aux gouvernements français et britannique de garantir la protection des droits de l’homme et d’établir des voies sûres et légales pour les migrants dans le cadre des opérations menées. dans la Manche.

Dans une lettre adressée aux ministres de l’Intérieur de la France et du Royaume-Uni, respectivement Gérald Darmanin et Priti Patel, Mijatovic a souligné que les droits humains des réfugiés et des demandeurs d’asile « doivent être au centre des actions entreprises par les parties pour réduire la traversée des personnes dans le Canal ».

La lettre a été envoyée après l’incident du 24 novembre, au cours duquel 27 personnes ont perdu la vie en tentant d’atteindre les côtes britanniques depuis la France. « Les premières réactions se sont focalisées sur des mesures répressives malgré le fait que le problème est le manque de sécurité et de voies légales et d’autres questions liées aux droits de l’Homme qui ont été ignorées », a déploré le commissaire.

Lire aussi:   Le directeur général de l'AIEA se rend en Iran dans la dernière ligne droite des négociations nucléaires

Ainsi, il a précisé que, notamment, « il n’y a pas de cadre pour les personnes qui restent en France et demandent l’asile », qui selon lui « permettrait d’éviter des traversées dangereuses et irrégulières » dans la zone.

Pour cette raison, il a souligné que les mesures prises par les deux pays en matière de sécurité « aggravent la situation et conduisent directement les gens vers des itinéraires plus dangereux ».

Mijatovic a à son tour fixé une série de points de coopération entre les parties qui passent par « la garantie de la protection des vies humaines et de leurs droits, tout en préservant le droit d’asile et le traitement équitable des demandes ».

En ce sens, il a rappelé à la France et au Royaume-Uni que tous deux font partie de la Convention européenne des droits de l’homme et de la Convention relative au statut des réfugiés. De cette façon, il a demandé de régler la situation « en respectant pleinement les normes internationales » et de s’abstenir à tout moment de « politiser indûment la situation afin d’éviter de nouvelles tragédies et de donner le bon exemple ».

Lire aussi:   Biden s'inquiète de la propagation possible de la variole du singe.
Article précédentAu moins 39 morts et 12 disparus dans l’éruption du volcan Semeru en Indonésie.
Article suivantThorbjorn Olesen a été accusé de molester