Accueil Dernières minutes L'International Le Congrès de Floride approuve la suppression du statut spécial d’autonomie de...

Le Congrès de Floride approuve la suppression du statut spécial d’autonomie de Walt Disney.

0

Paris, 22 avr. (Cinktank.com) –

La Chambre des représentants de Floride a adopté avec 68 voix pour et 38 contre le projet de loi visant à mettre fin au régime fiscal spécial qui permet depuis cinq décennies à Walt Disney d’autogérer la zone d’Orlando où se trouvent ses installations, quelques jours après que le Sénat a soutenu l’initiative du gouverneur républicain, Ron DeSantis.

En attendant la signature cérémoniale de DeSantis, Disney sera privé de ce privilège, accordé en 1967 et qui aurait permis d’économiser des centaines de millions de dollars en taxes, à partir du 1er juin 2023.

Par l’intermédiaire du Reedy Creek Improvement District (district d’amélioration de Reedy Creek), situé aux frontières d’Orange et d’Osceola, Disney a exercé une sorte d’autonomie sur quelque 25 000 acres (plus de 10 100 hectares) dans le comté d’Orlando, en se chargeant, par exemple, de la collecte des impôts, de la mise en place et du maintien des services municipaux.

Lire aussi:   Le Canada voit "inacceptable" la présence d'un de ses diplomates à un événement organisé à l'occasion de la Journée de la Russie

Disney a également été autorisé à construire de nouvelles infrastructures et installations dans la zone sans l’approbation de l’administration, moyennant un paiement pour tout impact qu’elles pourraient avoir.

La décision de DeSantis de demander au Congrès de mettre fin à cette prérogative historique est considérée par les démocrates et les républicains comme une sorte de revanche contre l’entreprise pour ses critiques à l’égard de la législation du gouverneur interdisant de parler de diversité sexuelle dans les écoles primaires de Floride, connue par ses détracteurs sous le nom de loi « Don’t Say Gay ».

Article précédentDes groupes et collectifs féministes manifestent à Monterrey pour demander la protection des femmes au Mexique.
Article suivantPaula Badosa sera la nouvelle numéro deux mondiale lundi prochain.