Accueil Dernières minutes L'International Le chef des droits de l’homme de l’ONU avertit l’Arabie saoudite qu’elle...

Le chef des droits de l’homme de l’ONU avertit l’Arabie saoudite qu’elle pourrait avoir commis un crime de guerre avec ses exécutions.

0

Paris :, 14 Mar. (Cinktank.com) –

La Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, a condamné l' »exécution massive » en Arabie saoudite de 81 prisonniers condamnés pour terrorisme et a exprimé sa « préoccupation » quant à la manière dont les processus judiciaires ont été menés ou au contexte qui les sous-tend, au point qu’elle craint que des crimes de guerre aient été commis dans la manière dont ils ont été menés.

En ce sens, il a souligné que parmi les prisonniers exécutés, il y a des personnes liées aux manifestations de 2011 et 2012, des membres de la minorité chiite et sept Yéménites. En ce sens, il estime que certains des procès ont été menés sans garanties minimales et que certains cas sont liés à la guerre au Yémen, où l’Arabie saoudite participe militairement au soutien du gouvernement du président Abdo Rabu Mansur Hadi.

« L’application de la peine de mort à l’issue de procès qui n’offrent pas les garanties requises en termes de justice est interdite par le droit international et pourrait constituer un crime de guerre », a averti Mme Bachelet dans une déclaration dans laquelle elle a également souligné que le fait de ne pas informer les familles des prisonniers pouvait constituer une torture et un mauvais traitement.

Lire aussi:   L'ambassade des États-Unis en Russie met en garde contre d'éventuelles attaques dans les principales villes russes.

L’ancien président chilien a rappelé, en tout cas, que la peine de mort est généralement incompatible avec les droits de l’homme, surtout dans un pays où il existe « une définition extrêmement large » de ce que l’on entend par terrorisme, qui va de la mise en danger de la sécurité nationale à l’atteinte à la « réputation » de l’Arabie saoudite.

Moins de 40 pays appliquent actuellement la peine capitale et l’Arabie saoudite a dépassé les 67 exécutions en une seule journée en 2021. Mme Bachelet a demandé un moratoire « immédiat » et la commutation de la peine pour tous les condamnés à mort.

Article précédentAncelotti estime que les blessures de Benzema, Mendy et Rodrygo « ne semblent pas très graves ».
Article suivantVous n’avez pas les moyens d’acheter un nouveau climatiseur cet été ? Vous pouvez aussi louer des CA en ligne : Comment prendre un CA en location, prix et tous les détails