Accueil Sport Golf Le championnat Alfred Dunhill Links avec les étoiles

Le championnat Alfred Dunhill Links avec les étoiles

0

Ce qui commence ce jeudi est l’un des tournois les plus emblématiques de tout le DP World Tour 2022, et plus généralement du golf en tant que tel. Nous nous rendons en Écosse pour l’Alfred Dunhill Links Championship, qui en l’espace de vingt ans est devenu un rendez-vous incontournable même pour de nombreux champions qui s’arrêtent habituellement sur le PGA Tour.

Alfred Dunhill Links Championship, déclarations

Golf : parade des stars au Alfred Dunhill Links Championship 2022 avec McIlroy, Fitzpatrick, Francesco Molinari et Migliozzi au départ La caractéristique la plus importante de cet événement est la suivante : vous vous affrontez sur trois parcours différents, tous extrêmement symboliques en Écosse.

Il s’agit de Carnoustie, Kingsbarns et du Old Course de St. Andrews, ce dernier ayant récemment accueilli la 150e édition de l’Open Championship et étant, par acclamation, le temple du golf. La rotation des terrains s’effectue pour les trois premiers tours, tandis que ceux qui ont réussi à passer le cut (après le troisième tour pour des raisons évidentes d’équité) jouent le dernier à St.

Lire aussi:   Pablo Carreño Busta : "C'est très bien pour nous de jouer en équipe".

Andrews. Au sein de la compétition proprement dite, il y a aussi un quota en Pro-Am : ce n’est pas un hasard si la coupe est spécifiquement réservée aux 60 meilleurs de la course professionnelle (sauf pour la parité, qui se produit évidemment) et aux 20 meilleurs du Pro- Am.

Ce dernier, entre autres, est fréquenté par l’actrice américaine Kathryn Newton, le chanteur irlandais Ronan Keating, l’acteur anglais Bill Murray, le légendaire débardeur Steve Redgrave et aussi Gianfranco Zola, qui a laissé plus d’une trace dans le football.

Une terre anglaise. Et il y a aussi Dave Farrell, « Phoenix », le bassiste de Linkin Park. Quant à la course proprement dite, il suffit de citer trois noms pour comprendre le niveau que nous verrons au cours de la semaine : Rory McIlroy, Matt Fitzpatrick, Shane Lowry.

En particulier, l’Irlandais du Nord est le principal observé spécial aussi pour une raison liée au classement mondial. Avec l’ancien système, en effet, il aurait déjà été numéro 1 mondial. Avec l’actuel, qui « affaiblit » le DP World Tour de manière arbitraire et insensée, s’il ne termine pas dans le top 10, il risque de descendre au numéro 3.

Lire aussi:   Maria Sakkari : Je n'ai pas joué mon meilleur tennis, mais j'ai trouvé un moyen de gagner.

Comme une personne du LIV Golf sera également présente, on ne peut exclure un certain nombre de tensions. Du côté de l’Italie, Guido Migliozzi revient dans la course immédiatement après le splendide succès à l’Open de France avec le deuxième coup au 18 qui est de loin parmi les meilleurs de l’année, et peut-être même le meilleur, sur le circuit.

Avec lui aussi Francesco Molinari, Andrea Pavan, Renato Paratore, Filippo Celli et Francesco Laporta, chacun cherchant ses propres objectifs entre le maintien de la bonne forme et la chasse à un bon classement en termes de Race to Dubai.

Article précédentPouvez-vous lire le mot caché derrière ce dessin ? Explication et solution à cette illusion d’optique.
Article suivantEN IMAGES : 10 choses à savoir sur le Gandhinagar Capital-Mumbai Central Vande Bharat Express