Accueil Dernières minutes L'International Le Canada voit « inacceptable » la présence d’un de ses diplomates à un...

Le Canada voit « inacceptable » la présence d’un de ses diplomates à un événement organisé à l’occasion de la Journée de la Russie

0

La ministre canadienne des Affaires étrangères, Mélanie Joly.


La ministre canadienne des Affaires étrangères, Mélanie Joly. – Bernd von Jutrczenka/dpa

Les dernières nouvelles de la guerre russo-ukrainienne d’aujourd’hui

Paris, le 13 juin (Cinktank.com) –

La ministre des Affaires étrangères du Canada, Mélanie Jolie, a décrit lundi le « inacceptable » la présence d’un diplomate canadien aux célébrations organisées par l’ambassade de Russie à l’occasion des jours fériés russes.

« C’est inacceptable. Aucun représentant canadien n’était prévu pour assister à l’événement à l’ambassade de Russie. »a-t-il affirmé, avant d’insister sur le fait que le Canada « continue de soutenir l’Ukraine dans sa lutte contre l’empiètement russe. ».

Ses propos interviennent après que le Globe and Mail ait rapporté que la directrice adjointe du protocole du ministère canadien des affaires étrangères, Jasmine Heinbecker, avait assisté à l’événement organisé par l’ambassade.

L’événement a eu lieu au siège de la légation diplomatique, qui se trouve dans l’ancienne rue Charlotte. Le nom de la rue a été récemment modifié à la suite de la guerre. Pendant l’événement, des dizaines de personnes sont venues à l’ambassade pour protester contre l’invasion et condamner les actions du président russe Vladimir Poutine.

Plus tôt dans la journée de lundi, l’ambassadeur russe en Russie, Oleg Stepanov, a déclaré que les déclarations de Joly concernant la présence de Heinbecker à l’événement sont « non professionnel »selon l’agence de presse TASS.

Lire aussi:   L'Italie, le Groenland et l'île Maurice figurent sur la liste américaine à haut risque pour le COVID-19.

Le Mexique, le Canada et les États-Unis réaffirment leur soutien à l’Ukraine et condamnent l’invasion russe

« Je ne veux pas utiliser de mots durs, mais, à mon avis, c’est une démonstration de manque de professionnalisme. Tout le monde comprend que les diplomates sont là pour communiquer. Je m’en remets à la conscience des politiciens canadiens. »il a dit.

À cet égard, il a fait remarquer que la présence de diplomates canadiens aux événements organisés par la mission diplomatique russe est « pratique diplomatique courante »bien que les relations entre les parties soient « congelé ».

Il a également appelé les autorités canadiennes à engager un dialogue avec la Russie. « Nous n’avons jamais considéré le Canada comme un ennemi ou un rival. » a-t-il ajouté.

Article précédentDans le contexte du boom des véhicules électriques, la gestion des déchets électroniques, y compris l’élimination des batteries, constitue un défi majeur.
Article suivantBaidu dévoile le concept électrique Jidu Robo-01 et montre l’avenir des voitures autonomes.