Accueil Dernières minutes L'International Le Canada sanctionne plus de 200 personnes pour « complicité » dans la tentative...

Le Canada sanctionne plus de 200 personnes pour « complicité » dans la tentative d’annexion de Donetsk et de Lugansk.

0

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau.


Le Premier ministre canadien Justin Trudeau. – Peter Power/Presse Canadienne via Z / DPA

Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre en Ukraine

Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre en Ukraine

Paris, 27 avr. (Cinktank.com) –

La ministre des Affaires étrangères du Canada, Mélanie Joly, a annoncé mercredi des sanctions contre un total de 203 personnes qu’elle accuse de… « complicité » dans la tentative d’annexion par la Russie des territoires séparatistes ukrainiens de Donetsk et de Louhansk.

Plus précisément, le gouvernement canadien a sanctionné onze hauts fonctionnaires et 192 membres des conseils des républiques autoproclamées, qui, selon lui, sont « complices des violations continues par le régime russe de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de l’Ukraine ».

Dans une déclaration, le ministère canadien des Affaires étrangères a souligné que la tentative d’annexion de certaines zones de la région ukrainienne de Donbas est une violation des droits de l’homme. « violation flagrante du droit international ». « Les mesures imposées aujourd’hui renforcent la pression exercée sur le président (russe) (Vladimir) Poutine et les personnes complices des événements horribles qui se déroulent en Ukraine. »lit le texte.

Lire aussi:   M. Biden remercie la dirigeante de l'opposition biélorusse Tikhanovskaya pour sa présence à Varsovie

« Le Canada ne restera pas les bras croisés en regardant Poutine et ses complices tenter de redessiner les frontières de l’Ukraine en toute impunité. »a déclaré Joly, qui considère que le droit international « doit être respecté ».

« Ottawa utilise tous les outils à sa disposition pour s’assurer que l’ordre international est respecté et que les personnes complices de violations du droit international sont tenues responsables de leurs crimes. »a-t-il ajouté.

À cet égard, le ministère des affaires étrangères a de nouveau appelé au retrait immédiat des forces russes du sol ukrainien et a garanti qu’il coordonnerait d’autres actions punitives avec ses partenaires afin de tenir Poutine et ses complices pour responsables de cette guerre. « insensé ». « Le Canada ne cessera pas de faire pression sur le régime »a-t-il conclu.

Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février, le Canada a sanctionné près de 1 000 personnes et entreprises en Russie, en Ukraine et au Bélarus, en coordination avec ses partenaires, tout en fournissant une assistance à Kiev à différents niveaux.

Lire aussi:   Trois hommes condamnés à jusqu'à quatre ans de prison pour avoir aidé des migrants à traverser la Manche
Article précédentLa Chine accuse les États-Unis de « saper la paix » après le passage d’un destroyer dans le détroit de Taïwan
Article suivantDraghi rendra visite à Biden à la Maison Blanche pour discuter de la coordination des alliés pour soutenir l’Ukraine