Accueil Dernières minutes Le Barça de Xavi subit son premier revers

Le Barça de Xavi subit son premier revers

0

Le Barça de Xavi subit un premier revers

Les Culés pardonnent au Betis les bottes de Dembélé et s’inclinent sur un but de Juanmi en 79.

MADRID, 4 déc. (Cinktank.com) –

Le FC Barcelone a concédé sa première défaite depuis l’arrivée de Xavi Hernández sur le banc de touche, samedi, en s’inclinant face au Real Betis (0-1) grâce à un but de Juanmi à dix minutes du terme. Ce match met en évidence les lacunes des Blaugrana, qui continuent de s’éloigner du titre de champion et des places en Ligue des champions après la 16e journée de La Liga Santander.

L’équipe blaugrana était loin de l’idéologie de Xavi, surtout en première mi-temps, où elle a souffert de la bravoure de ses adversaires et montré son épaisseur récente. Le Barça a eu plus de ballon mais n’a pas vraiment pris le dessus sur son adversaire avant la seconde période grâce à la présence d’Ousmane Dembélé, encouragé par l’entraîneur de Tarrasa dans la salle de presse.

L’attaquant français a changé le visage du jeu et sa verticalité a conduit aux meilleures occasions pour l’équipe de Culé. D’abord sur un tir croisé, puis sur un tir tendu qui passe juste à côté du poteau. Le Betis, avec un magnifique Aitor Ruibal, a fait des dégâts sur les côtés avec Álex Moreno et a été un digne visiteur au Camp Nou.

Lire aussi:   Les coupures d'Internet en Ukraine et en Russie augmentent la demande de services VPN

C’est grâce au talent de leur milieu de terrain, au sacrifice de Guardado et à la qualité de Sergio Canales, définitif dans le dernier acte. Avant le but des Andalous, qui n’ont jamais considéré l’égalisation comme acquise, le Barça a progressé au fil des minutes, en s’appuyant sur de longues possessions et sur l’ingéniosité de Riqui Puig, qui a remplacé Gavi, blessé après avoir subi un choc.

L’équipe de Manuel Pellegrini a joué torse nu, sans la peur que l’on pouvait attendre d’un adversaire du Barça. Cependant, cette équipe du Barça vous permet de rêver, même si c’est sur le terrain des autres. La même chose est arrivée à une équipe du Betis qui a su se mettre en difficulté et trouver son moment dans une contre-attaque exquise qui a laissé le Ciudad Condal figé.

Un long ballon qui a fini dans les pieds de Sergio Canales a été décisif pour l’avance 0-1 après qu’il ait arrêté deux adversaires dans leur trajectoire, généré les brèches, trouvé Tello et ce dernier a trouvé Juanmi, qui n’a eu qu’à finir avec l’intérieur de sa botte pour battre Ter Stegen. Un but de plusieurs carats qui a fini par être le seul but du match et a permis au Betis de revenir gagner au Camp Nou trois ans plus tard.

Xavi a déplacé le banc dans les dernières minutes, a fait entrer Luuk de Jong, a fait avancer le milieu de terrain, mais il n’y avait aucun moyen de faire passer un but à Rui Silva. Le Betis a gardé son calme, a souffert à la dernière minute d’un possible penalty de Guardado sur Araújo, mais a poussé un soupir de soulagement en se retrouvant à la troisième place du classement.

Lire aussi:   Journée nationale de la science 2022 : faits intéressants sur le lauréat du prix Nobel CV Raman

Le Barça, quant à lui, continue de s’enfoncer hors des places européennes et laisse le champ libre au Real Madrid et à l’Atlético pour continuer à creuser l’écart. De plus, Séville et Betis sont toujours au cœur d’une lutte qui est loin d’être terminée pour les Culés. Ils sont à la septième place et joueront contre le Bayern Munich en Ligue des champions ce mercredi.

FICHA TÉCNICA.

–RÉSULTAT : FC BARCELONA, 0 – REAL BETIS, 1 (0-0, à la mi-temps).

-L’ALIGNEMENT.

FC BARCELONE : Ter Stegen ; Dest, Lenglet (L.De Jong, min.82), Araujo, Jordi Alba ; Busquets, Nico (F.De Jong, min.59), Gavi (Riqui Puig, min.36) ; Coutinho (Dembélé, min.59), Abde (Piqué, min.82) et Memphis.

REAL BETIS : Rui Silva ; Bellerín, Bartra, Víctor Ruiz, Álex Moreno ; Guido Rodríguez, Guardado ; Canales, Ruibal (Tello, min.63), Juanmi (Borja Iglesias, min.81) ; et Willian José (William Carvalho, min.71).

–GOAL :

0-1, min.79, Juanmi.

–REFEREE : González Fuertes (C. Asturien). Cartons jaunes pour Canales (min.12) et Guido Rodríguez (min.73) pour Betis ; et Nico (min.42) pour Barcelone.

-STADIUM : Camp Nou. 66 520 spectateurs.

Article précédentLa Russie condamne les sanctions de l’UE, des États-Unis et du Royaume-Uni contre la Biélorussie comme « illégitimes et inhumaines »
Article suivantLe parti républicain élit Valérie Pécresse comme candidate à l’élection présidentielle française