Accueil Dernières minutes L'International L’Autorité palestinienne condamne l' »exécution » de trois Palestiniens et met en garde Israël...

L’Autorité palestinienne condamne l' »exécution » de trois Palestiniens et met en garde Israël contre le risque de « jouer avec le feu ».

0

Paris :, Mar. 16. (Cinktank.com) –

L’Autorité palestinienne a condamné le meurtre de trois Palestiniens lors d’opérations menées mardi par les forces de sécurité israéliennes en Cisjordanie et dans le sud d’Israël et a déclaré qu’il s’agissait d' »exécutions extrajudiciaires », avant de mettre en garde les autorités israéliennes contre le fait de « jouer avec le feu ».

« Notre peuple n’acceptera pas les mesures continues de l’occupation à son encontre et il a toutes les options pour agir de n’importe quelle manière et n’importe où pour préserver son droit et affronter l’occupation », a déclaré le porte-parole de la présidence de l’Autorité palestinienne, Nabil Abu Rudeina.

Il a déclaré à la station de radio Voice of Palestine que les autorités palestiniennes poursuivront leurs efforts pour « porter devant les organisations et institutions internationales, en particulier la Cour pénale internationale (CPI) et la Cour internationale de justice (CIJ), les questions liées à l’escalade des tensions par le gouvernement d’occupation et ses crimes contre le peuple ».

Lire aussi:   Des dizaines de femmes manifestent à Kaboul contre les mesures "discriminatoires" adoptées par les talibans en Afghanistan.

Il a appelé le gouvernement israélien à s’engager à mettre fin à ses actions unilatérales et a demandé aux Etats-Unis d’assumer leur responsabilité pour arrêter « l’escalade de l’agression » par « les occupants israéliens », comme le rapporte l’agence de presse palestinienne WAFA.

Abu Rudeina a regretté que Washington n’ait pas mis en œuvre les engagements pris par le président américain Joe Biden auprès du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, notamment en ce qui concerne la réouverture du consulat américain à Jérusalem-Est et le maintien du statu quo à Jérusalem.

Enfin, il a souligné que la communauté internationale reste attachée à la solution des deux États – avec les frontières de 1967 et la capitale palestinienne à Jérusalem-Est – et a réaffirmé que tant qu’il n’y aura pas de solution à la cause palestinienne, la région « ne vivra pas en paix ».

Le ministère palestinien de la Santé a déclaré samedi que deux Palestiniens, dont un adolescent, ont été tués par les forces de sécurité israéliennes lors d’opérations menées dans des camps de réfugiés de Cisjordanie. Par ailleurs, un Palestinien a été abattu par les forces israéliennes dans la ville de Rahat, dans le sud du pays, à majorité arabe.

Lire aussi:   Le CICR demande davantage d'aide internationale pour alléger la pression sur le système de santé afghan
Article précédentDe la Fuente, à Talavera : « Le match est la clé de la qualification ».
Article suivantTorrent : « Le Barça est l’une des cinq meilleures équipes du monde ».