Accueil Dernières minutes L’Atlético mise tout sur le Metropolitano

L’Atlético mise tout sur le Metropolitano

0

L’Atletico Atlético confie tout au Metropolitano

L’équipe de Simeone, à la merci de City pendant tout le match, s’incline de justesse lors du match aller des quarts de finale.

MADRID, 5 avr. (Cinktank.com) –

L’Atlético de Madrid s’est incliné au premier tour des quarts de finale de la Ligue des champions face à Manchester City (1-0) grâce à un but solitaire de Kevin de Bruyne à 20 minutes de la fin, dans un match qui n’avait qu’un seul protagoniste : l’équipe anglaise.

L’équipe de Pep Guardiola a été trop courte, elle aurait aimé jouer un peu plus longtemps pour creuser l’écart et se passer le ballon. En revanche, l’équipe de Diego Pablo Simeone a pris trop de temps et a continué à courir tout au long du match. Les deux minutes d’arrêt de jeu ont finalement été favorables aux rouges et blancs.

Le tirage au sort invitait déjà à imaginer un match de ces caractéristiques. Avec un City protagoniste et un Atleti conservateur, qui misait toutes ses armes sur le retour au Metropolitano. Et la réalité était parfaite. Dès le début, les locaux ont joué cartes sur table, que ce soit avec des balles intérieures ou des centres dans la surface.

La défense rouge et blanche a rapidement commencé à écoper de l’eau du pont, notamment lorsque Joao Cancelo a été découvert sous plusieurs facettes. L’ancien joueur de Valence a été le plus dangereux en essayant de trouver l’espace, mais dans tous les cas, il a fini par tomber sur Jan Oblak. Tout le ballon appartenait à City, qui avait presque 75 % de la possession par moments. Il n’y avait aucune chance pour Madrid de créer une occasion.

En deuxième mi-temps, tout s’est déroulé comme d’habitude. L’équipe de Simeone, avec deux lignes de cinq, était toujours loin de la zone adverse et la seule option pour se relancer était une erreur de ses adversaires. Un dégagement mal exécuté, une glissade ou une situation provoquée par la pression de Griezmann et de Joao Félix – manifestement absent de tout le match.

Lire aussi:   Betis et Cádiz veulent continuer sur leur lancée en Liga

Qui a travaillé était la salle des machines pour contenir la production des champions anglais, parfaitement guidé par l’ex-rojiblanco Rodri. Sur les flancs, et l’un des plus importants, Phil Foden, entré en première année, a dynamisé le jeu par sa vitesse sur les flancs. L’Atletico n’a pas pu retenir l’homme le plus influent à l’Etihad mardi.

Simeone a secoué l’arbre pour voir si les pommes allaient tomber, mais il n’y avait aucun moyen d’obtenir quoi que ce soit de productif dans la moitié de terrain de City, même si leurs adversaires étaient désactivés dans la surface adverse. Sterling a obtenu un penalty à la 66e minute et, quatre minutes plus tard, le seul but de la rencontre. Foden a glissé une balle en profondeur qui a fini dans les bottes de De Bruyne. Le Belge a centré de manière experte devant Oblak.

L’Atletico n’a même pas bronché, preuve que le résultat vaut le coup pour le match retour, et City a continué à essayer avec une autre belle action de Foden sur la ligne de touche. Savic a mis son tibia et a empêché le deuxième but de la soirée lors d’une bonne poussée finale des « citoyens ». Guardiola en voulait plus et continuait à pousser son équipe.

Lire aussi:   Crash d'un avion chinois : le Boeing 737-800 et son histoire de crashs mortels

Les changements opérés par le Catalan ont été la clé du premier tour. Cependant, il reste encore 90 minutes pour décider de l’un des tickets tant convoités pour les demi-finales. Le « tout ou rien » pour les « colchoneros » aura lieu mercredi prochain au Metropolitano. Notez la date.

FICHA TÉCNICA.

–RÉSULTAT : MANCHESTER CITY, 1 – ATLÉTICO DE MADRID, 0 (0-0, à la mi-temps).

-L’ALIGNEMENT.

MANCHESTER CITY : Ederson ; Stones, Laporte, Ake, Cancelo ; Rodrigo, Gundogan (Grealish, min.69), Bernardo ; Mahrez (Foden, min.69), De Bruyne et Sterling (Gabriel Jesus, min.69).

ATLÉTICO DE MADRID : Oblak ; Savic, Felipe, Reinildo, Vrsaljko, Lodi ; Llorente (Cunha, min.60), Kondogbia, Koke (De Paul, min.60) ; Griezmann (Correa, min.60) et Joao Félix (Lemar, min.81).

–GOAL :

1-0, min.70, De Bruyne.

–REFEREE : Istvan Kovacs (RUM). Cartons jaunes pour De Paul (min.69), Correa (min.83) et Vrsaljko (min.93) pour l’Atlético de Madrid ; et Gabriel Jesus (min.85) et Ederson (min.93) pour Manchester City.

-STADIUM : Etihad Stadium.

Article précédentM. López Obrador reproche aux États-Unis d’exercer des pressions contre son projet de réforme du secteur de l’électricité.
Article suivantUne preuve de vie est recherchée pour un ancien marine américain emprisonné en Russie pour avoir agressé un policier