Accueil Dernières minutes L’Atlético examine son amélioration au milieu de la lutte pour les places...

L’Atlético examine son amélioration au milieu de la lutte pour les places en Ligue des champions

0

L’Atletico examine sa progression dans la lutte pour les places en Ligue des champions

Le Celta espère profiter des faiblesses défensives des rouges et blancs pour rester invaincu

MADRID, 25 févr. (Cinktank.com) –

L’Atletico Madrid accueille le Celta Vigo ce samedi (21h00) au Wanda Metropolitano dans le cadre de la 26e journée de LaLiga Santander, un duel dans lequel les rouges et blancs veulent prolonger leur amélioration après avoir battu Osasuna et l’image offerte contre Manchester United, tandis que les Galiciens, invaincus lors des cinq derniers matchs, tenteront d’obtenir quelque chose de positif lors de leur visite dans la capitale pour se consolider en milieu de tableau.

L’équipe de Diego Pablo Simeone a pu ajouter sa deuxième victoire consécutive en Liga et son troisième match consécutif sans défaite, après avoir gagné à El Sadar (0-3) dans un match très complet et fait match nul (1-1) à la dernière minute en Ligue des Champions contre les « Red Devils », laissant une bonne image et neutralisant United pendant 80 minutes, quand une erreur défensive isolée a gâché le travail de tout le match.

Le coach argentin a surpris avec une formation, a priori, au caractère défensif marqué, mais qui a réussi à neutraliser le jeu des Anglais grâce à un milieu de terrain formé par Herrera et Kondogbia, omniprésents, et un Joao Félix qui commence à prendre du gallon dans le onze de départ et qui montre déjà qu’il est la star dont l’équipe avait besoin.

Le Portugais bénéficie désormais d’une plus grande continuité, grâce à son bon moment de jeu, avec plus de poids et d’influence dans le jeu rouge et blanc qui se traduit par des buts -deux buts et deux passes décisives lors des quatre derniers matchs- et six titularisations lors des 10 derniers matchs.

Le grand moment de Joao Félix, ainsi que la bonne performance d’Ángel Correa, ont relégué au second plan Luis Suárez, qui a brillé contre Osasuna avec un but de près de 40 mètres, mais n’a pas joué une seule minute en Ligue des champions. Une pause qui pourrait toutefois permettre à l’Uruguayen de débuter contre le Celta pour former un partenariat offensif avec le Portugais, même si, avec la blessure de Cunha, Griezmann pourrait être titularisé en 2022.

Lire aussi:   Manchester United se qualifie pour la FA Cup en battant Aston Villa.

Un ancien du Celta, le Danois Daniel Wass, manquera également à l’appel en raison d’une blessure. Marcos Llorente est donc prévu au poste de latéral droit, Felipe pouvant remplacer Savic ou Giménez et Reinildo sur le flanc gauche. Avec Koke, qui ne sera pas forcé, toujours avec une gêne musculaire, Herrera et Kondogbia pourraient répéter l’alignement de départ, bien qu’il semble que Simeone choisira d’intégrer des rotations, et De Paul pourrait être l’alternative, ainsi que Lemar sur l’aile gauche et Carrasco de retour sur le flanc droit.

Dans l’avant-première, « Cholo » a reconnu qu’il s’attendait à ce que son équipe maintienne la cohérence des deux derniers matchs, avec une nette amélioration et des sentiments beaucoup plus positifs. Ainsi, l’Atleti a connu une consolidation de la sécurité et de la force qui a donné plus de sérénité à une équipe qui devra prouver que les deux derniers matchs ont été un véritable tournant.

L’Atletico aborde cet important duel à la cinquième place du classement grâce à ses 42 points, à égalité avec le FC Barcelone, son principal rival pour une place en Ligue des champions. Bien qu’ils aient fait des progrès sur le plan défensif, c’est le travail inachevé pour l’équipe de Cholo, l’équipe qui marque le plus de buts dans le top 11 de la Liga. En outre, un bon résultat permettrait à l’Atleti d’aborder le match contre le Betis, troisième au classement et rival direct dans la lutte pour la Ligue des champions.

Lire aussi:   Un rendez-vous sur Tinder a coûté à cette femme de Dubaï plus de 1,5 million de roupies : voici ce qui s'est passé.

CELTA, SEULEMENT TROIS DÉFAITES LORS DES 15 DERNIERS MATCHS

De son côté, le Celta Vigo se rend au Wanda à la neuvième place du classement avec 32 points, grâce à cinq matchs consécutifs sans défaite, avec deux nuls récents contre Cadix (0-0) et Levante (1-1). Les Galiciens sont consolidés en milieu de tableau, entre leurs aspirations européennes et l’assurance du salut.

La nouvelle la plus positive pour Coudet est qu’il dispose de tout son effectif pour affronter l’Atlético, il pourrait donc aligner un onze très similaire à celui présenté contre Levante. Aidoo et Araujo semblent être fixés en défense, avec Brais Mendes, Denis Suárez et Beltrán au milieu de terrain. En attaque, Santi Mina accompagnerait Iago Aspas, qui n’a marqué qu’un seul but lors des sept derniers matchs.

Cependant, le club a été plongé dans une controverse interne toute la semaine en raison des déclarations de Coudet sur Veiga et son incapacité à s’entraîner avec la première équipe, un nouveau clash entre l’entraîneur et le conseil d’administration. L’Argentin devra essayer d’éviter que cette crise interne ne se répercute sur l’équipe afin de tirer quelque chose de positif du Metropolitano.

Le Celta n’a pas gagné depuis quatre matches à l’extérieur et n’a jamais gagné au Wanda Metropolitano, même si lors de ses deux dernières visites, il a obtenu deux nuls. L’Atlético sait donc que la visite des Galiciens est toujours une menace pour ses aspirations.

FICHA TÉCNICA.

–… DES ALIGNEMENTS POSSIBLES.

ATLÉTICO DE MADRID : Oblak ; Marcos Llorente, Giménez, Felipe, Reinildo ; Carrasco, De Paul, Kondogbia, Lemar ; Luis Suárez et Joao Félix.

CELTA DE VIGO : Dituro ; Hugo Mallo, Aidoo, Néstor Araujo, Javi Galán ; Fran Beltrán, Brais Méndez, Denis Suárez, Franco Cervi ; Iago Aspas et Santi Mina.

–REFEREE : Hernández Hernández (C. Canario).

–STADIUM : Wanda Metropolitano.

–TIME : 21.00/Movistar LaLiga.

Article précédentQu’est-ce que la thérapie de signature, et comment ce massage vous donne le meilleur des deux mondes.
Article suivantMacron prévient que la guerre en Ukraine « ça va durer » et demander de préparer « avec détermination »