Accueil Dernières minutes L'International L’armée israélienne entame des manœuvres surprises près de la frontière avec la...

L’armée israélienne entame des manœuvres surprises près de la frontière avec la bande de Gaza

0

Elle affirme que l’objectif est de « tester ses capacités » face à une éventuelle flambée de violence.

Paris :, 7 févr. (Cinktank.com) –

Les Forces de défense israéliennes (FDI) ont confirmé que l’armée israélienne a entamé lundi des manœuvres surprises près de la frontière avec la bande de Gaza afin de tester les capacités du Commandement Sud et de simuler une éventuelle flambée de violence dans l’enclave palestinienne.

Les FDI ont indiqué via leur compte Twitter officiel que les manœuvres visent à « examiner la capacité du commandement à faire face aux événements éruptifs dans la bande de Gaza tout en maintenant l’organisation interne et la coopération entre les branches des forces armées ».

« Dans le cadre des manœuvres, il y aura un mouvement intense des forces de sécurité et des appareils aériens dans la zone, en plus de l’écho des explosions dans la zone », a-t-il déclaré, avant de souligner que « l’exercice a été planifié dans le cadre de l’entraînement 2022 ».

Lire aussi:   L'ancien président géorgien Mikhaïl Saakachvili appelle les Ukrainiens à se joindre à la campagne pour leur libération

Les manœuvres font partie d’une série d’exercices lancés par le chef de l’armée israélienne, Aviv Kohavi, afin d’analyser les capacités de l’IDF sur différents fronts, selon le « Times of Israel ». Ces exercices ont débuté en septembre 2019 par une simulation de la réponse de l’armée à une menace maritime en provenance du Liban.

Par la suite, des manœuvres ont été effectuées en réponse à d’éventuelles cyber-attaques, tandis qu’en 2020, un enlèvement et une flambée de violence en Cisjordanie ont été simulés, et qu’en novembre 2021, un exercice a été réalisé pour analyser le temps nécessaire au rappel des réservistes en cas de guerre.

Article précédentLa Tunisie annonce le sauvetage de plus de 160 personnes dans une embarcation au large de ses côtes
Article suivantLe masquage des enfants au début de la pandémie est associé à une réduction des problèmes de covid-19 : étude