Accueil Dernières minutes L’appel du Real Madrid visant à annuler le règlement de diffusion TV...

L’appel du Real Madrid visant à annuler le règlement de diffusion TV de LaLiga est rejeté.

0

MADRID, 27 janv. (Cinktank.com) –

L’Audience nationale a rejeté le recours formé par le Real Madrid contre l’irrecevabilité de l’arbitrage déposé auprès du Consejo Superior de Deportes (CSD), dans lequel le club blanc demandait l’annulation de l’approbation du règlement de la retransmission télévisée de LaLiga.

Dans un communiqué, LaLiga indique que cette décision revêt une « importance particulière » car elle confirme les accords adoptés par l’organe de contrôle de la gestion des droits audiovisuels de LaLiga.

À cet égard, l’association patronale des clubs a rappelé que l’article 8 de la loi sur le sport de 1990 confère à la CSD le pouvoir de « gérer l’arbitrage et la désignation des arbitres » en cas de divergences dans la commercialisation et l’exploitation des droits audiovisuels des compétitions officielles de football professionnel.

Aussi, que ledit article a été introduit par le décret-loi royal du 30 avril 2015 sur les mesures urgentes pour la commercialisation des droits d’exploitation des contenus audiovisuels des compétitions de football professionnel, dans lequel le contexte de l’intervention publique est rappelé pour un moment spécifique tel que l’attribution de la compétence à la CDD dans  » l’administration de l’arbitrage « , y compris le pouvoir d' » interdire  » l’arbitrage qui ne peut pas être de la compétence des arbitres.

Et que l’article 9 de ce décret royal de 2015 utilise le terme  » peut « , ce qui donne le pouvoir à la CSD de rejeter la demande d’arbitrage faite par les entités sportives si elle comprend qu’elle est inappropriée.

Lire aussi:   Canales manque la demi-finale contre le Rayo après avoir été contrôlé positif au COVID-19

Aussi que l’arrêté royal de janvier 2018, par lequel sont dictées certaines règles de développement de l’arrêté royal d’avril 2015, délimite le champ de l’arbitrage en ce que les critères de répartition des revenus et des obligations entre les participants à LaLiga  » sont encadrés dans la fonction d’arbitrage  » du Conseil.

« Si l’intention du Real Madrid CF est de soumettre à l’arbitrage le règlement de la diffusion télévisée de LaLiga, qui a déjà été contesté dans la procédure ordinaire 25/2021 du Tribunal central des litiges administratifs numéro 4 de Madrid, cela ne convient pas car il s’agit d’une règle approuvée par le DCT lui-même », a clarifié l’organe présidé par Javier Tebas.

Article précédentBiden nomme John Godfrey, premier ambassadeur américain au Soudan depuis près de vingt ans.
Article suivantPoutine accepte l’invitation d’Erdogan dans un contexte de tensions croissantes avec l’Ukraine