Accueil Dernières minutes L'International L’ancien président géorgien Mikheil Saakashvili est transféré en prison depuis un hôpital...

L’ancien président géorgien Mikheil Saakashvili est transféré en prison depuis un hôpital militaire à Gori.

0

Paris :, 30 déc. (Cinktank.com) –

L’ancien président géorgien Mikheil Saakashvili a été transféré en prison jeudi depuis l’hôpital militaire où il avait été conduit le 19 novembre après près de 50 jours de grève de la faim et après avoir perdu connaissance pendant sa protestation.

Le transfert de Saakashvili de l’hôpital militaire de Gori à la prison de Rustavi a été confirmé par les avocats de l’ex-président, mais les autorités n’ont pas encore fait de commentaires, selon le portail d’information géorgien Civil.

Le retour de Saakashvili en prison a également été confirmé par sa compagne, la députée ukrainienne Liza Yasko, qui a déclaré que l’ancien président « a été enlevé de force dans un hôpital de Gori à 2 heures du matin ».

« Il a été enlevé de force et transféré à la prison de Rustav. Est-ce possible au 21e siècle ? », a demandé M. Yasko dans un message publié sur son compte Facebook.

La compagne de Saakashvili a déclaré mercredi que l’état de santé de ce dernier « est critique » et a affirmé qu' »il est allongé en permanence » et souffre de « crises neurologiques ». « Il ne reçoit pas les soins médicaux nécessaires », a-t-elle déclaré dans un autre message sur Facebook.

Lire aussi:   Lapid déclare qu'Israël "ne sera pas utilisé" par la Russie pour contourner les sanctions.

Saakashvili s’est opposé à son transfert en prison pendant la journée du 27 décembre, ce qui a incité le gouvernement à reporter temporairement la décision. Les autorités affirment que l’ancien président n’a plus besoin de traitement et qu’il est sorti de l’hôpital.

Mikhail Saakashvili a été condamné à trois ans de prison pour le meurtre du banquier Sandro Girgvliani et à six autres années pour avoir été à l’origine du passage à tabac du député Valeri Gelashvili en 2005.

Il fait également l’objet d’une enquête pour abus de pouvoir lors des manifestations antigouvernementales de 2007, ce qu’il a toujours nié. L’ancien président a été arrêté le 1er octobre après son retour dans la capitale géorgienne, Tbilissi.

L’ancien président se considère comme un prisonnier politique et a entamé une grève de la faim au moment de son arrestation. Les organisations internationales, ainsi que l’opposition et la communauté internationale, réclament depuis longtemps son transfert dans un hôpital pour y recevoir un traitement approprié.

Lire aussi:   Russia Today America cesse sa diffusion et licencie la plupart de son personnel
Article précédentNouvel an 2022 : 5 façons d’organiser une fête en toute sécurité à la maison
Article suivantLe Mexique approuve l’utilisation du vaccin contre le coronavirus Abdala, développé à Cuba