Accueil Sport Golf L’Alps Tour se déplace sur l’île de La Gomera

L’Alps Tour se déplace sur l’île de La Gomera

0

L’Alps Tour reste en Espagne, mais se déplace sur l’île de La Gomera, dans l’archipel des Canaries, où le Fred Olsen Alps de La Gomera est programmé du 14 au 16 juillet au Tecina Golf La Gomera. Peu de concurrents, seulement 81 représentant onze nations, mais ils forment tout de même un plateau de qualité avec huit des dix premiers de l’ordre du mérite et dix vainqueurs saisonniers.

Quatorze Italiens seront en compétition avec Stefano Mazzoli (son Ein Bay Open), numéro 5 au classement qui a une bonne occasion d’améliorer sa position, tandis que Gregorio De Leo, leader de la money list, s’est reposé après le succès dans le précédent Open de Las Castillas.

Au départ, entre autres, Giacomo Fortini et Andrea Saracino, troisième et neuvième derrière De Leo à Soria.

Le Tour des Alpes, programme

Outre le numéro un, le numéro 10, le Français Pierre Pineau, manquera également à l’appel dans l’ordre du mérite.

Lire aussi:   Patrick Cantlay et Xander Schauffele font le spectacle

Il y aura, avec Mazzoli, les amateurs français, qui reviennent après avoir disputé le Championnat d’Europe par équipes, Julien Sale (n.3) et Tom Vaillant, numéro 2 et deux titres, et d’autres vainqueurs en 2022 comme les Hollandais Koen Kouvenaar ( n.4) et Davey Porsius (n.9), le Suisse Mathias Eggenberger (n.6), l’Irlandais Gary Hurley (n.7) et le Portugais Tomas Guimaraes Bessa (n.8).

Ils ne font pas partie du top 10, mais ils ont eux aussi gagné cette année et seront au départ, les Français Oihan Guillamoundeguy et Adrien Pendaries et l’Espagnol Manuel Morugan. La cagnotte est de 40 000 euros, dont 5 800 euros iront au vainqueur.

En 1986, le Satellite Tour est né, dépendant de l’European Tour, de la volonté de pays comme la Suède, la France et l’Italie d’ouvrir leurs épreuves nationales aux joueurs étrangers. Depuis 1989, les meilleurs joueurs en fin de saison peuvent intégrer l’European Tour la saison suivante.

En 1990, ce circuit a été rebaptisé Challenge Tour. Le Challenge Tour s’est développé avec succès et peut accueillir tous les joueurs européens qui souhaitent participer à ses événements. En conséquence, l’European Tour a décidé de créer des troisièmes divisions européennes régionalisées en 2000.

Lire aussi:   Le cady de Xander Schauffele : Il sentait un poids sur ses épaules

Ainsi ont été créés quatre circuits régionaux : une région comprenant la Grande-Bretagne et l’Irlande (le PGA EuroPro Tour), le deuxième groupe les pays scandinaves (Nordic League), le troisième en Europe centrale (l’EPD Tour aujourd’hui appelé Pro Golf Tour), et le dernier, l’Alps Tour, comprenant l’Autriche, la France, l’Italie et la Suisse. Depuis juillet 2015, comme les autres circuits régionaux européens, l’Alps Tour propose des points comptant pour le classement mondial.

Article précédentInspirée par Emma Raducanu, Katie Swan espère avoir sa propre histoire de conte de fées.
Article suivantLleyton Hewitt veut que Nick Kyrgios revienne dans l’équipe de Coupe Davis