Accueil Dernières minutes Sport L’Allemagne bat la France en Coupe Davis pour la première fois depuis...

L’Allemagne bat la France en Coupe Davis pour la première fois depuis 1938

0

Le formidable duo Kevin Krawietz et Tim Puetz a assuré le départ de l’Allemagne dans la phase de groupe de la Coupe Davis par Rakuten Finals après avoir battu les Français Nicolas Mahut et Arthur Rinderknech dans un duel passionnant à Hambourg.

Krawietz, double champion en double à Roland Garros, et Puetz ont battu Mahut et Rinderknech dans un match tendu en trois sets, 6-2 3-6 7-6(1) et ont maintenu une parfaite invincibilité en tant que paire. Il s’agissait de leur neuvième victoire ensemble.

L’Allemagne imite l’Australie et prend un bon départ dans sa campagne pour atteindre le Final 8 qui se tiendra à Malaga du 22 au 27 novembre. Les deux nations sont désormais en tête du groupe C avec une victoire chacune.

Krawietz et Puetz ont également assuré un petit morceau d’histoire pour leur pays. Jusqu’à ce match, l’Allemagne n’avait pas battu ses voisins en Coupe Davis depuis 1938, ayant perdu ses 8 dernières rencontres.

« Entrer dans l’histoire de manière positive, c’est toujours bien », a déclaré le capitaine Michael Kohlmann. « C’était les montagnes russes aujourd’hui, mais au final, c’est une grande victoire pour nous. Enorme. » « J’ai toujours eu cette question de savoir depuis combien d’années nous n’avions pas battu la France.

Je savais que les années passaient toujours. » « Mais maintenant, nous pouvons clore ce chapitre et nous tourner vers l’avenir. J’espère que nous rencontrerons la France de nombreuses autres fois et que nous pourrons remporter quelques autres victoires. »

Malgré l’impressionnant bilan de Krawietz et Puetz en Coupe Davis, il ne faut pas perdre de vue qu’ils affrontaient Nicolas Mahut, un quintuple champion du Grand Chelem et un joueur de Coupe Davis accompli qui n’avait perdu qu’un seul de ses 12 derniers matches dans la compétition.

Lire aussi:   Andalucia Masters, Adrian Otaegui est leader

Cela dit, la vérité est que lui et Rinderknech n’avaient joué ensemble qu’à deux reprises et que, finalement, la puissance de Krawietz et Puetz, encouragés par un public nombreux, était trop forte pour les Français.

« Notre expérience de jeu ensemble aide toujours », a déclaré Puetz. « Nous avons joué quelques matches ensemble, notamment aux Jeux olympiques, et nous sommes aussi de bons amis en dehors du terrain, ce qui aide toujours. »

« Ajoutez à tout cela que nous sommes deux des meilleurs joueurs de double au monde – nous nous connaissons bien l’un l’autre – et cela nous donne une grande confiance. » « Bien sûr, nous aurions pu gagner certains matches, peut-être que nous aurions dû en perdre d’autres, mais même si c’était le cas, nous serions toujours les mêmes joueurs que nous sommes. »

C’est aux doubles qu’il revenait de conclure la série après que le Français Adrian Mannarino ait battu le débutant allemand Oscar Otte dans le deuxième match. Après la victoire de Jan Lennard Struff sur Benjamin Bonzi dans le premier match de la journée, Mannarino a dû s’accrocher et battre Otte pour éviter une défaite précoce dans les débuts de la France dans le groupe C.

Lire aussi:   Roger Federer a mieux joué que Novak Djokovic, se souvient Boris Becker

Le gaucher Mannarino, qui a remporté l’Open de Winston-Salem en août pour décrocher son premier titre depuis 2019, a été à la hauteur du défi et a battu Otte 6-4 6-3. L’Allemagne n’était qu’à un point de remporter la série après que Struff ait éliminé le numéro 53 mondial Bonzi, qui a encore fait preuve d’un grand niveau et d’un grand sang-froid dans un match qui s’est décidé à quelques détails près.

Le match s’est finalement décidé lors d’un troisième set tendu et équilibré dans lequel Bonzi a gaspillé deux balles de match pour finalement s’incliner 6-4 2-6 7-5. La saison a été difficile pour Struff, qui s’est blessé au pied et a chuté au classement, ce qui a fait tomber l’Allemand de 32 ans à la 132e place mondiale.

Cependant, sa dixième victoire en Coupe Davis en carrière pourrait bien l’aider à se relancer. « Chaque match que vous gagnez contribue à renforcer votre confiance », a déclaré Struff. « Il y a eu des pertes difficiles et la saison a été difficile à cause des blessures ».

« Après la blessure, j’ai gagné le Challenger de Braunschweig, et ensuite j’ai eu l’impression de jouer du bon tennis, mais j’ai perdu des matchs très serrés qui n’ont pas tourné en ma faveur de très peu. Pour moi, c’est incroyable d’avoir remporté cette victoire. »

La prochaine série pour l’Allemagne sera contre la Belgique vendredi, tandis que la France aura à peine le temps de se reposer qu’elle affrontera l’Australie demain (jeudi).

Article précédentLes États-Unis battent la Grande-Bretagne dans la « classique ».
Article suivantToyota dévoilera le premier véhicule polycarburant en Inde le 28 septembre.