Accueil Dernières minutes LaLiga et SportBoost présentent un bureau pour « rapprocher les athlètes du monde...

LaLiga et SportBoost présentent un bureau pour « rapprocher les athlètes du monde de l’innovation ».

0

MADRID, 29 Mar. (Cinktank.com) –

LaLiga et SportBoost ont présenté ce mardi leur alliance, le Bureau d’entrepreneuriat du joueur et le projet qui le relie à des startups nationales et internationales, une initiative qui vise à  » rapprocher l’athlète du monde de l’innovation  » et à le soutenir après sa retraite.

Javier Tebas, président de LaLiga, Iker Casillas, icône de LaLiga et fondateur de SportBoost, Sergio González, joueur de CD Leganés, Andrés Fernández, joueur de S.D Huesca, José Manuel Calderón, ancien joueur de basket-ball, Toni Moral, ancien footballeur et PDG de Watafan, Luis Gil, directeur du bureau des joueurs de LaLiga, Minerva Santana, directrice de l’innovation et des produits de LaLiga Tech, et David Hernando, responsable de la stratégie de SportBoost, ont assisté à l’événement.

SportBoost a insisté sur le fait qu’il était « simple et organique » de collaborer avec LaLiga.  » Nous travaillions avec des startups depuis près de trois ans et LaLiga est une référence dans le monde de l’innovation. Nous sommes en mesure de les soutenir. L’innovation et la technologie sont là pour rester et le sport devrait être un autre secteur », a expliqué M. Hernando.

« Nous devons être capables de rapprocher l’athlète du monde de l’innovation. Et cela passe par cinq services que nous proposons à l’athlète : l’entrepreneuriat, le parrainage d’autres entreprises, les secondes carrières, le parrainage en échange d’actions et l’investissement dans des entreprises qui les motivent. Il est important d’avoir un compagnon de voyage pour vous aider à vous développer dans les premiers temps », a-t-il déclaré.

La présentation a commencé par l’appréciation du fondateur de SportBoost, Iker Casillas, qui a souligné le « grand travail » des deux entreprises. « Nous, les athlètes, nous nous demandons ce que sera le jour d’après et ce qu’il faudra faire quand je prendrai ma retraite. J’ai ressenti un vertige difficile à comprendre, je travaillais depuis plusieurs années dans cette ligne parallèle, je voulais formaliser une nouvelle carrière d’entrepreneur pour continuer à être lié au monde du sport. Il est très important que tous les sportifs sentent que cette initiative est la leur », a-t-il déclaré.

Lire aussi:   LML Electric va investir 350 millions de roupies dans une nouvelle usine de fabrication et dans l'expansion de ses produits.

Javier Tebas a également salué cette initiative, qui vise à trouver des « synergies » entre le sport et la technologie. « C’est très important, car cela transcende le sport et le football. L’Office s’adresse aux sportifs en général, pour résoudre les préoccupations des personnes qui veulent créer une startup ou comment investir leurs économies », a-t-il déclaré.

TEBAS : « NOUS AVONS BESOIN DE « STARTUPS » DANS LE SPORT ».

« Nous avons besoin de ‘startups’ dans le sport, j’encourage les athlètes qui réfléchissent ou développent des projets dans le domaine du sport à continuer dans cette voie. Il est important que cette créativité soit portée à l’attention de cet Office, car elle contribuera à la croissance de l’industrie », a-t-il déclaré.

LaLiga a souligné qu’il s’agit d’une initiative qui « s’additionne ». « Ce qui nous importe, c’est que les footballeurs d’aujourd’hui soient les acteurs de l’industrie du football de demain. Je suis convaincu qu’il sera bien accepté, qu’il contribuera à ouvrir les yeux et qu’il sera d’une grande aide », a déclaré Luis Gil, directeur du bureau des joueurs de LaLiga.

Lire aussi:   Le nouveau gouvernement allemand s'engage à mettre en circulation au moins 15 millions de VE d'ici 2030

« Nous sommes passionnés par le fait d’être en collaboration constante avec l’écosystème entrepreneurial et la communauté technologique. À partir de LaLiga Tech, nous avons créé un écosystème interconnecté qui permet d’analyser toutes les données ensemble afin de fournir de la valeur aux différents secteurs de l’entreprise. Cet écosystème est ouvert et admet des solutions tierces », explique Minerva Santana, directrice de l’innovation et des produits chez LaLiga Tech.

Ce bureau de l’entrepreneuriat des joueurs gérera et renforcera cette relation entre les athlètes et les ex-athlètes et les entreprises en démarrage. Le programme, initialement prévu pour les quatre prochaines années, analysera les projets innovants de startups nationales et internationales. Des entités telles que l’Association sportive espagnole (ADESP), l’Association des footballeurs espagnols (AFE) et le Conseil des sports espagnol (CSD), par le biais de son PROAD, participeront au processus de sélection.

Une fois sélectionnés, ils pourront investir, conseiller et recevoir des formations, par l’intermédiaire du Bureau. Elle pourra également offrir des services d’athlètes aux jeunes entreprises qui recherchent un professionnel correspondant à leur profil pour développer leur vie professionnelle au-delà du sport de compétition.

Article précédentBlinken doute de l’engagement de la Russie dans les pourparlers de paix en Ukraine
Article suivantLa Corée du Sud qualifie de « fausse » l’annonce par la Corée du Nord d’un nouveau missile balistique intercontinental.