Accueil Sport Golf L’Afrique du Sud, prête pour le « MyGolfLife Open ».

L’Afrique du Sud, prête pour le « MyGolfLife Open ».

0

Le DP World Tour du Kenya se déplace en Afrique du Sud pour le « MyGolfLife Open », prévu du 10 au 13 mars au Pecanwood Golf & Country Club de Hartbeespoort (une ville située à une trentaine de kilomètres de Pretoria).

Dans le tournoi organisé en combinaison avec le Sunshine Tour, quatre bleus seront en compétition : le Pouilleux Francesco Laporta et le Brescien Nino Bertasio, vétérans de la 51ème place à l’Open du Kenya, le Turinois Edoardo Molinari et le Romain Andrea Pavan.

MyGolfLife Open, programme

L’événement se déroulera sur une distance de 72 trous et offrira un prize pool de 1.500.000 $. Parmi les prétendants au titre, les nombreux joueurs locaux présents sur le terrain. De Dean Burmester à Daniel Van Tonder, de George Coetzee à Justin Harding.

Une opportunité également pour Bernd Wiesberger (le premier Autrichien à remporter l’Open d’Italie en 2019 et à jouer la Ryder Cup en 2021). Et encore : pour l’Anglais Richard Bland, le Français Antoine Rozner et l’Écossais Stephen Gallacher.

En Afrique du Sud, les Azzurri courent après un succès sur le DP World Tour qui leur manquait depuis juillet 2020 quand, en Angleterre, Renato Paratore avait réussi à lui faire gagner le British Masters. Il figure parmi les sportifs les plus titrés de tous les temps, ainsi que parmi les plus riches du monde.

Lire aussi:   Anna Nordquist : "C'est la plus spéciale".

Quand il s’agit de premières, Tiger Woods est toujours présent : 15 majeurs remportés, 110 tournois professionnels, le golfeur le plus titré de l’histoire de ce sport. Des statistiques qui expliquent pourquoi il a réussi à rester en tête du classement mondial pendant 683 semaines (dont 281 consécutives) et surtout parce qu’il est devenu en 2014 le premier sportif au monde à avoir franchi la barre du milliard de dollars.

Chiffre astronomique qui justifie aussi le fait que Tiger Woods puisse s’offrir un yacht comme le Privacy, un vrai bateau de conte de fées. Et évidemment, nous parlons de quelque chose qui a coûté très cher. Si vous imaginez un yacht de luxe et un certain confort à bord, alors le Privacy l’a.

Long de 48 mètres, avec une superficie totale de 600 mètres carrés, ce yacht a été acheté par le golfeur en 2004. Équipé de cinq cabines pouvant accueillir un total de dix personnes, il dispose également de quatre quartiers pour neuf membres d’équipage.

Lire aussi:   Adrian Otaegui : "Premier souvenir quand j'avais 10 ans"

Tiger Woods a l’habitude de l’appeler « mon dériveur », même si tout ressemble à un dériveur : avec une vitesse de croisière de 18 nœuds, il a également à son bord une salle de sport où le golfeur continue de s’entraîner. Woods préfère d’ailleurs rester sur ce yacht lors des tournois organisés à New York.

Avec ses intérieurs en bois de cerisier, Privacy dispose également d’un ascenseur pour trois personnes, d’un énorme jacuzzi, suffisamment grand pour accueillir huit personnes, et des inévitables salle de cinéma et coin bar. Le petit plus de ce méga yacht est fourni par l’espace que Tiger Woods a voulu consacrer à la plongée sous-marine : ceci explique également la présence d’une chambre de décompression (gonflable) et d’une zone dédiée au remplissage des bouteilles d’oxygène.

Le luxe est également complété par trois jet-skis et deux scooters pour de courtes excursions à terre. Évidemment, tout cela a un prix : Le Privacy a coûté 17 millions d’euros et son entretien annuel s’élève à 1,7 million d’euros.

Article précédentLópez Obrador insiste sur le fait qu’il existe une « campagne » contre lui qui exploite les meurtres de journalistes
Article suivantComment Madrid gagne