Accueil Dernières minutes L’AFE demande des indemnités journalières égales pour les équipes nationales masculines et...

L’AFE demande des indemnités journalières égales pour les équipes nationales masculines et féminines

0

MADRID, 17 Mar. (Cinktank.com) –

L’Association espagnole des footballeurs (AFE) a exigé jeudi que les joueurs des équipes nationales seniors espagnoles et de leurs équipes de jeunes reçoivent les mêmes indemnités, comme le stipule la loi.

À cette fin, l’AFE a envoyé plusieurs lettres à la Fédération royale espagnole de football (RFEF), au ministère de l’Égalité et au Conseil supérieur des sports (CSD) pour réclamer cette pétition, qui soutient à la fois la loi organique pour l’égalité effective entre les femmes et les hommes et l’avant-projet de la nouvelle loi sur le sport qui est en cours de traitement au Congrès.

« Conformément à la loi organique 3/2007, du 22 mars, pour l’égalité effective des femmes et des hommes, l’égalité des prix entre les deux sexes sera garantie chaque fois que les manifestations sportives seront organisées ou confiées à un tiers par une Administration publique, ou financées totalement ou partiellement par des fonds publics. De même, il sera garanti que le système des indemnités accordées, lorsque les sportifs concourent avec les équipes nationales correspondantes, sera égal pour les hommes et les femmes », a rappelé le syndicat, citant ce qui est prévu dans la future nouvelle loi sur le sport.

Lire aussi:   Nico González : "Nous devons croire en la ligue, mais nous ne voulons tromper personne".

L’AFE a souligné qu’elle a décidé de faire cette demande « avec la conviction que toutes les instances et institutions sont fermement engagées à établir une égalité réelle et effective dans le football ». « L’AFE veut contribuer à ce dossier afin de trouver une solution, le but de cette demande n’est autre que d’exiger la fin de l’inégalité dans le paiement des indemnités attribuées aux joueurs qui représentent l’Espagne », a-t-il ajouté.

« Nous devons reconnaître que la société progresse en termes d’égalité. C’est pourquoi il est si important que les organisations qui régissent le monde du football contribuent à la mise en œuvre de cette égalité réelle et effective », a déclaré l’association présidée par David Aganzo.

En outre, le syndicat a indiqué qu’il promouvra également cette action par le biais de la FIFPRO « pour essayer d’étendre cette mesure aux pays qui ne l’ont pas encore mise en œuvre » et qu’il la promouvra « par le biais d’initiatives parlementaires avec différentes forces politiques » avec lesquelles il « travaille depuis un certain temps sur différentes questions ».

Lire aussi:   Ola Electric s'aventure à l'étranger et s'implantera au Népal au cours du prochain trimestre.

« Enfin, nous comprenons que l’essor du football féminin, qui s’est traduit par des succès sportifs collectifs de l’équipe nationale espagnole dans différentes catégories, rend nécessaire ce type d’engagement et de défi pour éviter que les femmes ne continuent à être discriminées dans le domaine du sport au XXIe siècle », a-t-il déclaré.

Article précédentLa superstar du football Megan Rapinoe fait l’éloge de Serena et Venus Williams
Article suivantBiden et Xi discuteront de la guerre en Ukraine vendredi.