Accueil Sport Golf L’Acciona Open de España de retour à Madrid

L’Acciona Open de España de retour à Madrid

0

L’ACCIONA Open de España presented by Madrid – comme on l’appelle aujourd’hui – est un tournoi qui n’a guère besoin d’être présenté, puisqu’il fait partie du calendrier de golf espagnol depuis 1912 et du circuit européen depuis 1972.

L’édition de Cette année, il se déroule du 6 au 9 octobre, au Villa de Madrid Country Club, mais au niveau de l’organisation, la première date qui a eu lieu il y a plus d’un siècle n’a pas grand-chose à voir avec l’actuelle.

Sur le plan sportif, ces premières éditions ont contribué à valoriser la figure d’Ángel de la Torre, de la même manière que l’Open élève aujourd’hui Rafa Cabrera Bello (le dernier vainqueur) ou Jon Rahm (il a gagné en 2018 et 2019).

Open d’Espagne, calendrier

Mais aujourd’hui, un concept prévaut, celui de la durabilité, et la vérité est que l’Open est devenu un événement unique en son genre et un pionnier dans notre pays.

Il existe un catalogue de solutions à cet égard qui touchent la mobilité à l’intérieur et à l’extérieur du tournoi (il existe des navettes pour s’y rendre et la voiture électrique est préférée ou que le véhicule complète sa capacité de passagers), l’énergie, l’eau, les fournitures, les fournisseurs, le recyclage…

Lire aussi:   Le vaccin contre Novak Djokovic ? Je suis fatigué - Paul McNamee

Javier Burgos (Acciona OE), Gonzaga Escauriaza (RFEG), Juan Ignacio Gallardo (MARCA), Gerard Tsobanian (MTP) et Gema Monjas (MARCA) / Photo : CHEMA REY
Javier Burgos (Acciona OE), Gonzaga Escauriaza (RFEG), Juan Ignacio Gallardo (MARCA), Gerard Tsobanian (MTP) et Gema Monjas (MARCA) / Photo : CHEMA REY
Cependant, comme l’indique Gerard Tsobanian, président du tournoi, ainsi que PDG et président de Madrid Trophy Promotion, la société organisatrice, tout a tourné depuis le début autour d’une idée :  » Nous devions amener le golf au public et non l’inverse, et c’est pourquoi ils ont cherché un terrain qui se trouve à 20 minutes du centre de Madrid.

À ce moment-là, nous avons pris la bonne décision et tout s’est mis en place » Comme l’explique le dirigeant, tout se fait toujours grâce au soutien institutionnel :  » C’est essentiel pour des événements de cette ampleur. Le conseil municipal et la Fédération royale espagnole de golf ont été les prémisses de la réalisation de ce projet.

Lire aussi:   Monza perd à nouveau et Berlusconi n'est pas content : "Ils ont joué en 12".

Ensuite, il est temps d’ajouter des sponsors pour qu’il y ait une base solide que cela dure dans le temps », dit Tsobanian, qui souligne : « Comme le Mutua Madrid Open », également sous sa supervision. Pour le promoteur du projet, il s’agit encore du  » début de cette aventure « , même si après trois ans, l’événement commence à se consolider : « Ce n’est pas encore consolidé comme le tennis, dont tout le monde sait qu’il est en mai.

C’est vrai que chaque année nous vendons plus d’entrées, l’année dernière il y en avait 40.000 et l’important c’est qu’il y a une progression, ce qui veut dire que les gens sont intéressés ». Cette année, Tsobanian peut se vanter d’avoir pu amener deux grandes figures du golf mondial à l’Open d’Espagne : « Il est toujours important d’avoir le héros national là où se déroule un tournoi, dans ce cas Jon Rahm, mais cette année nous avons amené une autre star internationale comme Tommy Fleetwood et nous espérons qu’il y aura une bonne bataille entre eux.

Article précédentBen Schmidt a remporté l’Alps Open de Castelconturbia
Article suivantZach Johnson et Luke Donald, une journée à Rome