Accueil Dernières minutes L'International La Russie va augmenter le nombre de ses troupes dans l’océan Arctique...

La Russie va augmenter le nombre de ses troupes dans l’océan Arctique et accuse les États-Unis d’en faire autant. « recherche de la confrontation »

0

Archives - Le ministre russe de la Défense Sergei Shoigu


Archives – Le ministre russe de la Défense Sergei Shoigu -/Kremlin/dpa – Archive

Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre en Ukraine.

Paris, 1er juin (Cinktank.com) –

Les autorités russes ont annoncé mercredi qu’elles prévoyaient d’augmenter le nombre de troupes déployées dans l’océan Arctique et de moderniser leur armement, après avoir accusé les États-Unis de… « cherchant clairement la confrontation » dans cette partie du monde.

« Les plans prévoient de renforcer les capacités de combat du groupe de troupes côtières, ce qui implique une augmentation quantitative et qualitative progressive de la composition (de la flotte du Nord), y compris un réarmement avec des armes modernes et de nouveaux types d’équipements militaires. »a déclaré le commandant de la flotte du Nord, Alexander Moisiv.

Il a détaillé que « une source importante pour la flotte du Nord est impliquée dans l’essai de nouveaux modèles d’armes et d’équipements militaires »y compris les navires de guerre, les sous-marins et les armes navales. »comme le rapporte l’agence de presse russe Interfax.

Lire aussi:   Les Vingt-sept poursuivent les négociations pour la répartition des quotas de pêche pour 2022

Moisiv a également souligné que les États-Unis sont « poursuit des projets d’élargissement de l’alliance en intégrant la Finlande et la Suède à l’OTAN. ». « Cela ne doit pas nous inquiéter. Nous devons prendre des mesures appropriées et il ne fait aucun doute que cela sera fait. »a-t-il expliqué.


Le secrétaire général de l’OTAN se rend aux États-Unis pour rencontrer de hauts responsables de l’administration Biden

À cet égard, il a dénoncé l’augmentation de la présence militaire étrangère dans l’océan Arctique et l’intensification des manœuvres des États-Unis et de l’OTAN, qui selon lui « a un impact important sur la stabilité régionale ». Toutefois, elle a fait remarquer que « il n’y a pas de défis dans l’Arctique qui nécessiteraient le recours à la force militaire ».

« La Russie est nettement inférieure aux États-Unis et à l’OTAN en termes de nombre d’installations militaires dans l’Arctique et n’agit que pour assurer la sécurité militaire de l’État, dans le respect des principes de bon voisinage et de coopération et dans le cadre du droit international. »a-t-il déclaré, avant de souligner que Moscou « prend des mesures pour rétablir les positions perdues dans la région lors de l’effondrement de l’URSS ».

Lire aussi:   La Chine déclare qu'elle "n'hésitera pas à déclencher une guerre" à propos de Taïwan si nécessaire.
Article précédentLes États-Unis annoncent qu’ils vont envoyer des systèmes de fusées multiples en Ukraine pour frapper. « OBJECTIFS CLÉS »
Article suivantLes garde-côtes américains rapatrient plus de 220 migrants vers Haïti et Cuba.