Accueil Dernières minutes L'International La Russie condamne les sanctions de l’UE, des États-Unis et du Royaume-Uni...

La Russie condamne les sanctions de l’UE, des États-Unis et du Royaume-Uni contre la Biélorussie comme « illégitimes et inhumaines »

0

Paris :, 4 déc. (Cinktank.com) –

Le gouvernement russe a condamné ce samedi la nouvelle série de sanctions « illégitimes et inhumaines » imposées jeudi dernier par les États-Unis, l’Union européenne, le Royaume-Uni et le Canada.

Les mesures affectent des dizaines d’individus et d’entités en relation avec la crise migratoire à la frontière avec la Pologne. Ceux-ci, dénoncés par le département du Trésor américain, « ont permis le trafic de migrants du régime biélorusse vers l’Union européenne, ont participé à la répression actuelle des droits de l’Homme et de la démocratie et ont soutenu financièrement le régime ».

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko avait été accusé d’avoir facilité, en représailles aux sanctions précédentes pour sa victoire contestée aux élections présidentielles de 2020, l’arrivée de milliers de réfugiés via cette nouvelle route terrestre et d’avoir fait pression sur eux pour qu’ils franchissent la ligne de séparation. Le président dément catégoriquement ces accusations.

« Les sanctions imposées contre la Biélorussie », a déploré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué, « ont un contexte politique évident et sont un autre exemple d’ingérence dans les affaires intérieures d’un Etat souverain ».

Lire aussi:   Le leader des Proud Boys est accusé de conspiration en vue de commettre une sédition pour une agression au Capitole.

Le gouvernement russe a ainsi exhorté les signataires des sanctions à « renoncer à la politique de double standard » et à « appliquer une approche civilisée pour avancer vers une solution pratique à la crise migratoire, en coopération avec le gouvernement du Bélarus », conclut la note.

Article précédentAu moins un mort et 41 blessés lors de l’éruption du volcan « Semeru » dans la province indonésienne de Java Est.
Article suivantLe Barça de Xavi subit son premier revers