Accueil Dernières minutes L'International La Russie appelle les États-Unis « de revenir à un dialogue non politisé »...

La Russie appelle les États-Unis « de revenir à un dialogue non politisé » sur la sécurité nucléaire

0

Archives - Le président russe Vladimir Poutine


Archives – Le président russe Vladimir Poutine – Kay Nietfeld/dpa – Archive

Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre en Ukraine.

Paris, 30 Mar. (Cinktank.com) –

L’ambassadeur de Russie aux États-Unis, Anatoli Antonov, a exigé que les États-Unis « de revenir à un dialogue non politisé » sur la sécurité nucléaire et a nié que l’offensive militaire de la Russie contre l’Ukraine constitue une menace pour le régime international dans ce domaine.

« Nous appelons Washington à revenir à un dialogue non politisé et professionnel dans le domaine de la sécurité nucléaire. »Il a déclaré, avant de souligner que les accusations portées contre Moscou à cet égard « sont une tentative de transférer la rhétorique russophobe aux plateformes multilatérales. ».

Ainsi, elle a souligné que « le 18 février, à la conférence de Munich, le président ukrainien Volodimir Zelensky a ouvertement déclaré que l’Ukraine cherche à retrouver l’accès aux armes nucléaires »après que le dirigeant ukrainien a demandé des consultations sur les garanties de sécurité dans le cadre du Mémorandum de Budapest.

Lire aussi:   L'Italie commencera à administrer la quatrième dose du vaccin COVID-19 aux groupes à risque en mars

Dans son discours, Zelenski a rappelé que Kyiv « a reçu des garanties de sécurité pour l’abandon du troisième plus grand arsenal nucléaire du monde (après son indépendance) ». « Nous n’avons pas ces armes. Nous n’avons pas non plus de sécurité. Nous n’avons pas non plus une partie du territoire de notre État qui soit plus grande que la Suisse, les Pays-Bas ou la Belgique. »a-t-il critiqué, faisant référence au conflit dans la région de Donbas.

En outre, M. Antonov a souligné que « au cours de l’opération spéciale, les forces armées russes ont pris le contrôle des centrales nucléaires de Tchernobyl et de Zaporiyia sur le territoire ukrainien afin de prévenir les provocations nucléaires de groupes nationalistes ou terroristes ».

« Nos forces armées n’interfèrent pas dans le travail des opérateurs ukrainiens et agissent uniquement en tant que gardes. »a-t-il déclaré, tout en assurant que les centrales ukrainiennes « fonctionnent normalement, sans aucune menace pour la sécurité. ».

« Les systèmes de surveillance des radiations sont pleinement opérationnels et il n’y a aucune menace de rejet de matières radioactives. Cela a été confirmé par la direction de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). »a déclaré M. Antonov, selon un message publié par l’ambassade de Russie à Washington sur son compte Facebook.

Lire aussi:   HRW affirme que la junte militaire birmane a tiré à balles réelles sur des manifestants "acculés".
Article précédentM. Lavrov arrive en Chine pour sa première visite dans ce pays depuis le début de la guerre en Ukraine.
Article suivantQantas va lancer quatre nouveaux vols intérieurs pour stimuler le tourisme et la connectivité régionale