Accueil Sport Golf La révélation de Richard Bland sur Keith Pelley

La révélation de Richard Bland sur Keith Pelley

0

Présent cette semaine en Irlande du Nord à l’ISPS Handa World Invitational malgré son statut de joueur du LIV Golf, Richard Bland a déclaré que Keith Pelley, le patron du DP World Tour, en conflit avec la Ligue dissidente soutenue par le Public Investment Fund d’Arabie Saoudite, l’avait encouragé à participer début juin à Londres au premier événement du LIV Golf Invitational Series… Des confessions pour le moins étonnantes faites par Richard Bland lors d’un podcast animé par l’ancien footballeur Matthew Le Tissier, rapporte Golf Magic.

Le golfeur de 49 ans, qui s’est exilé sur le LIV Golf, a révélé une conversation qu’il a eue avec le patron du DP World Tour, le Canadien Keith Pelley, quelques semaines avant le début du LIV Golf Invitational Series au Centurion Club (9-11 juin), près de Londres.

Avant le British Masters (5-8 mai), l’Anglais avait demandé une exemption du Tour européen afin de pouvoir participer au premier tournoi LIV Golf dans la banlieue de Londres. Bland l’avait justifié en soulignant qu’on lui offrait – les responsables de LIV Golf – « une prochaine étape extrêmement confortable de sa vie ».

Lire aussi:   Nick Kyrgios vit déjà le duel contre Nadal : le match le plus regardé de tous les temps

 » Une dérogation refusée et accompagnée pour tous les membres du DP World Tour présents au Centurion Club d’une amende de 100 000 livres sterling, finalement payée par… LIV Golf.

Richard Bland, déclarations

« J’ai eu deux ou trois réunions avec Keith Pelley, notre PDG, explique Richard Bland.

Il m’a dit : « Si j’étais vous, je ferais exactement la même chose » Je lui ai dit ce que j’allais faire et je pense avoir été assez franc avec lui, en lui donnant les raisons pour lesquelles je faisais cela. C’était uniquement pour l’argent. Je n’ai pas honte de le dire.

Surtout pas à mon âge ! « Remarques, si l’on en croit Bland, qui vont totalement à l’encontre des déclarations officielles de ce même Keith Pelley lors de la sanction des joueurs  » dissidents  » leur interdisant d’être au départ du Scottish Open début juillet mais aussi de deux tournois co-sanctionnés avec le PGA Tour, le Barbasol Championship et le Barracuda Championship.

Lire aussi:   Roger Federer et moi avons grandi ensemble, dit Lleyton Hewitt

« Ceux qui ont choisi cette voie (aller sur LIV Golf) ont non seulement manqué de respect à leurs collègues mais aussi à notre Tour, l’écosystème méritocratique du golf professionnel qui est le fondement de notre jeu depuis cinquante ans.

ans et qui sera également le fondement sur lequel nous construirons les cinquante prochaines années, a prévenu Keith Pelley dans un communiqué de presse officiel. Leurs actions ne sont pas justes pour la majorité de nos membres et sapent le Tour, c’est pourquoi nous prenons de telles mesures ».

« Banni » depuis du DP World Tour, Richard Bland a participé aux trois premiers tournois du LIV Golf Invitational Series, gagnant la modeste somme de 528 000 dollars. Il revient cependant cette semaine en Irlande du Nord pour l’ISPS Handa World Invitational, un tournoi mixte co-sanctionné par le DP World Tour, le LPGA Tour et le Ladies European Tour.

Article précédentLancement du scooter électrique Ola S1 à Rs 1 Lakh, réservations ouvertes à Rs 499
Article suivantManchester United : ce que le champion a fait est vraiment à applaudir…