Accueil Dernières minutes L'International La République tchèque suspend la délivrance de visas aux Russes et appelle...

La République tchèque suspend la délivrance de visas aux Russes et appelle ses ambassadeurs à Moscou et Minsk pour des consultations

0

Archives - Le Premier ministre tchèque Petr Fiala


Archives – Le Premier ministre tchèque Petr Fiala – TOMAS TKACIK / ZUMA PRESS / CONTACTOPHOTO

Vivre | Crise en Ukraine

Retrait des permis aux consulats russes à Karlovy Vary et Brno et suspend les opérations à Saint-Pétersbourg et Ekaterinbourg

Paris :, 24 février (Cinktank.com) –

Le Premier ministre de la République tchèque, Peter Fiala, a annoncé ce jeudi que les autorités avaient suspendu la délivrance de visas aux citoyens russes dans le pays en raison de l’offensive militaire déclenchée par la Russie en Ukraine, avant d’appeler leurs ambassadeurs à Moscou et Minsk.

« Nous révoquons le consentement aux opérations dans les consulats russes à Karlovy Vary et Brno », a déclaré Fiala dans une série de messages publiés sur son compte Twitter. « Dans le même temps, nous suspendons les opérations dans nos consulats à Saint-Pétersbourg et Ekaterinbourg », a-t-il ajouté.

Lire aussi:   M. Zelenski pense que M. Biden se rendra en personne en Ukraine.

De même, il a souligné que les autorités tchèques « garantissent » aux citoyens qu' »il n’y a pas de danger immédiat » pour eux et a souligné que Prague « prend des mesures claires pour garantir la sécurité de la République tchèque » et « exprime son soutien à l’Ukraine » et  » son opposition aux actions et politiques agressives de la Russie. »

« La République tchèque est préparée à une pénurie de matières premières telles que le pétrole et le gaz naturel. L’Union européenne (UE) prend également des mesures concrètes et des accords sont en cours de préparation pour la livraison de fournitures par des pays tiers », a souligné le Premier ministre tchèque. .

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé une « opération militaire » dans l’est de l’Ukraine tôt jeudi matin, quelques jours après avoir reconnu l’indépendance des républiques autoproclamées de Donetsk et Lougansk. En réponse, l’Ukraine a déclaré qu’elle rompait ses relations avec Moscou.