Accueil Dernières minutes L'International La Norvège confirme la mort de quatre militaires américains dans le crash...

La Norvège confirme la mort de quatre militaires américains dans le crash de leur avion lors d’un exercice de l’OTAN.

0

Paris, 19 mars. (Cinktank.com) –

Les autorités militaires norvégiennes ont confirmé la mort de quatre personnes dans le crash d’un avion militaire américain dans le nord du pays alors qu’il participait à des exercices militaires conjoints de l’OTAN.

Le chef des forces armées norvégiennes, Eirik Kristoffersen, a confirmé les pires prédictions sur sa page Facebook. « L’opération de recherche et de sauvetage a permis de trouver ce qui était un accident. Malheureusement, l’équipage à bord de l’avion américain V-22 Osprey est décédé. Mes pensées vont à ceux qui restent et aux collègues de la personne décédée », a-t-il déclaré.

Le premier ministre du pays, le travailliste Jonas Gahr Store, a également déploré la mort des quatre militaires américains. « Nos plus sincères condoléances aux familles des soldats, aux proches et aux collègues », a-t-il déclaré sur son compte Twitter.

L’avion était en route vers le nord de la Norvège et devait atterrir dans la ville de Bodo vers 18h00. Cependant, cela ne s’est pas produit et, en fait, la dernière position enregistrée avant l’accident plaçait l’avion à Saltfjellet, une chaîne de montagnes située à environ 70 kilomètres de Bodo.

Pour l’instant, les causes du crash sont inconnues, bien que l’armée américaine ait indiqué qu’une enquête sur ce qui s’est passé a été ouverte et que de plus amples détails seront communiqués lorsque cela sera possible et que le temps le permettra.

Lire aussi:   Le républicain Raffensperger détaille les pressions exercées par Trump sur le comité d'agression du Capitole

Les forces armées norvégiennes avaient été alertées vendredi en fin de journée de la disparition d’un avion américain qui participait aux exercices militaires Cold Response, une manœuvre conjointe de différents pays de l’Alliance atlantique qui a débuté lundi sur le territoire norvégien.

Selon l’armée norvégienne, l’avion, un Bell-Boeing V-22 Osprey, transportait quatre soldats et appartenait au corps des Marines des États-Unis.

Les exercices militaires, auxquels participent des membres de l’OTAN, comprennent des activités maritimes et aériennes et, selon les informations fournies par la Norvège, impliquent environ 30 000 soldats de 27 États et partenaires de l’Alliance atlantique, dont des milliers de membres des forces terrestres, maritimes et aériennes de chacun.

Avant même le début de l’opération, les responsables norvégiens ont souligné que « Cold Response » n’était pas une réaction à l’attaque de la Russie en Ukraine, mais un exercice de défense commune « prévu de longue date ».

Article précédentXavi : « Dans le Clásico, nous devons faire preuve de personnalité ».
Article suivantAndrey Rublev à propos de la position de Wimbledon : « Nous devrions être en dehors de la politique ».