Accueil Dernières minutes L'International La justice italienne suspend l’autorité parentale de certains parents qui voulaient du...

La justice italienne suspend l’autorité parentale de certains parents qui voulaient du sang non vacciné pour leur fils

0

Paris :, 10 février (Cinktank.com) –

Un tribunal de Bologne a provisoirement suspendu les droits parentaux des parents de Modène qui souhaitent que leur fils souffrant de problèmes cardiaques reçoive des transfusions sanguines de personnes non vaccinées contre le COVID-19 en chirurgie.

Le garçon a besoin d’une opération cardiaque, mais la famille ne veut pas qu’il reçoive du sang de donneurs vaccinés contre le COVID-19 pour des raisons religieuses, selon la presse italienne. Les médecins estiment que cette demande n’a aucun fondement scientifique et, finalement, l’affaire s’est terminée devant un tribunal et avec le parquet italien pour mineurs également impliqué.

Un juge de Modène s’était déjà positionné en faveur du centre médical qui va opérer l’enfant, justifiant sa décision par la nécessité de l’intervention et la sécurité du don de sang, a recueilli le journal ‘La Stampa’.

L’affaire a été connue à la suite de conversations sur l’application de messagerie Telegram qui ont été rendues publiques et où les parents ont lancé une campagne pour trouver des « volontaires » non immunisés prêts à donner leur sang. Le centre médical de Sant’Orsola s’est alors opposé aux dons de sang, arguant qu’ils doivent suivre des protocoles légaux très stricts et précis pour garantir la sécurité de ceux qui donnent et de ceux qui le reçoivent.

Lire aussi:   Le procureur Garland se défend et annonce de nouvelles actions contre les responsables de l'attaque du Capitole.
Article précédentMarcelino : « J’ai vu des situations plus typiques d’une équipe régionale et l’arbitre l’a permis ».
Article suivantAirtel Down : Airtel Internet fait face à une panne majeure dans toute l’Inde – Voici ce qui se passe