Accueil Dernières minutes L'International La Grèce commence à infliger des amendes aux personnes de plus de...

La Grèce commence à infliger des amendes aux personnes de plus de 60 ans non vaccinées contre le COVID-19

0

Paris :, 17 janv. (Cinktank.com) –

Le gouvernement grec a infligé une amende aux personnes de plus de 60 ans qui ne sont pas immunisées contre le COVID-19 depuis lundi, dans le cadre d’une augmentation des décès et des hospitalisations dues à la maladie attribuée à la variante omicron.

Concrètement, les personnes âgées non vaccinées contre le COVID-19 devront payer une amende de 50 euros dès janvier, qui s’élèvera à 100 euros par mois depuis lors, selon le journal grec ‘Kathimerini’.

Le ministre grec de la Santé, Thanos Plevris, a expliqué que l’argent collecté des amendes servira à financer les hôpitaux publics. « Le facteur âge est important en raison de son impact sur les services de santé », a-t-il déclaré dimanche dans des déclarations au réseau Open TV.

Près des deux tiers des 10,7 millions de Grecs sont complètement vaccinés, alors que la moyenne de l’UE est supérieure à 70 %. Dans ce contexte, les taux quotidiens de décès et d’hospitalisations dus au COVID-19 ont augmenté en raison de la propagation de la variante omicron du SRAS-CoV-2, bien que la pression sur les unités de soins intensifs se soit légèrement relâchée. .

Le caractère obligatoire du vaccin pour les plus de 60 ans a été annoncé fin décembre et, selon les données de l’exécutif grec, plus de 41 % des 530 000 personnes visées par la mesure disposent déjà de la directive complète.

Lire aussi:   Stoltenberg déclare à Zelenski que l'OTAN enverra davantage d'armes à l'Ukraine

Le gouvernement grec a imposé la vaccination obligatoire pour les agents de santé en 2021. En revanche, à partir du 1er février, les certificats de vaccination des adultes expireront sept mois après leur délivrance, à moins que les titulaires ne reçoivent la dose de sérum de rappel.

Article précédentAlexia Putellas : « Il y a beaucoup de talent en Espagne, tout ce qu’il nous fallait, c’était du travail et du temps ».
Article suivantLe président irakien condamne les attentats à la bombe contre le siège d’un parti et des banques à Bagdad