Accueil Dernières minutes L'International La France mettra en place le pass de vaccination fin janvier

La France mettra en place le pass de vaccination fin janvier

0

Paris :, 19 décembre (Cinktank.com) –

Le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, a déclaré ce dimanche qu’ils espèrent pouvoir remplacer le pass sanitaire par le pass de vaccination fin janvier et pour cela il tentera d’obtenir l’approbation parlementaire dans les plus brefs délais.

L’objectif est que le projet de loi soit « définitivement adopté et promulgué avant la fin janvier pour qu’il entre en vigueur immédiatement », a expliqué Attal lors d’une interview à la télévision française LCI.

Cette mesure tentera de faire pression sur les personnes non encore vaccinées dans le cadre d’une « course contre la montre » contre la cinquième vague d’infections et l’arrivée du variant omicron.

Résultat, « ce week-end, nous avons constaté une augmentation des rendez-vous pour la première dose », a-t-il expliqué. Plus précisément samedi, 16 000 rendez-vous ont été demandés pour la première dose des quelque cinq millions de citoyens qui auraient pu être vaccinés et ne l’ont pas fait. « C’est vers eux qu’il faut aller et convaincre en prenant des mesures, comme le pass de vaccination, mais aussi en utilisant la pédagogie », a-t-il souligné.

Pour le moment, on ne sait pas exactement comment la nouvelle carte de vaccination sera appliquée car elle sera débattue au Parlement et auparavant, il y aura une série de contacts avec les acteurs sociaux et les groupes politiques. Le projet sera formellement présenté à l’Assemblée nationale le 5 janvier.

Lire aussi:   Le ministre ukrainien des Affaires étrangères se méfie d'un éventuel retrait militaire russe

Attal a indiqué pour le moment « restaurants, bars, centres culturels, foires et grandes concentrations », excluant ainsi les transports en commun et les centres commerciaux.

Le bulletin de santé publique de ce dimanche indique qu’à ce jour, 52,5 millions de personnes ont reçu au moins une dose du vaccin, 78 pour cent de la population et 51,4 millions ont le calendrier vaccinal complet.

Les infections sont supérieures à 50 000 par semaine depuis une semaine, mais les admissions de patients dans les unités de soins intensifs ont augmenté et avoisinent déjà les 3 000.

Le taux d’incidence est de 530,3 pour 100 000 habitants, le plus élevé de la pandémie. 15 528 personnes hospitalisées (+ 158) et 2 936 en réanimation (+3) ont été signalées. Au cours des dernières 24 heures, 48 ​​473 cas positifs ont été enregistrés, 10 % de plus que dimanche dernier.

Article précédentÉvasion en ville avant Noël
Article suivantSoins capillaires d’hiver : essayez l’indigo naturel pour des cheveux lisses, brillants et magnifiques