Accueil Dernières minutes L'International La Cour des comptes européenne note un « peu d’impact » de l’UE sur...

La Cour des comptes européenne note un « peu d’impact » de l’UE sur les réformes démocratiques dans les Balkans

0

BRUXELLES, 10 janv. (Cinktank.com) –

La Cour des comptes européenne a indiqué ce lundi que l’Union européenne n’a aucun impact lorsqu’il s’agit de réaliser des réformes démocratiques dans les Balkans à travers sa politique d’élargissement, qui, comme le recommande la Cour, devrait renforcer les mécanismes liés à l’État de droit.

Dans un rapport présenté ce lundi, les auditeurs ont souligné que certaines réformes « techniques et opérationnelles » ont été menées dans la région, mais que peu de volonté politique et le manque d’engagement ont entravé les progrès dans certains aspects de l’état de droit.

« Le soutien de l’UE a été largement insuffisant pour s’attaquer aux problèmes persistants dans des domaines tels que l’indépendance de la justice, la concentration du pouvoir, l’ingérence politique et la corruption », a souligné la Cour des comptes européenne.

Selon Juhan Parts, membre de la cour responsable du rapport, il est « clair » que le soutien de l’UE « n’a pas entraîné de changement global » dans les Balkans et a averti que le manque de progrès « menace la durabilité globale de l’aide de l’UE dans le cadre du processus d’adhésion ». « Les réformes constantes perdent de leur crédibilité si elles n’obtiennent pas de résultats tangibles », a-t-il déclaré.

En ce sens, les auditeurs demandent à Bruxelles de changer d’approche et de se concentrer davantage sur les résultats qualitatifs des réformes promues dans les pays candidats à l’adhésion au bloc européen.

Lire aussi:   La coalition saoudienne tue 90 Huthis dans un bombardement au Yémen

Ainsi, ils recommandent de renforcer le mécanisme de promotion des réformes de l’état de droit, d’accroître le soutien aux organisations de la société civile et aux médias indépendants, et de lier plus étroitement le financement aux progrès de l’état de droit.

Pour sa part, la Commission européenne a pris note du rapport, soulignant qu’il met en évidence les « avancées importantes » dans le domaine de l’Etat de droit ces dernières années, même si l’Exécutif reconnaît que « beaucoup reste à faire ». « Nous continuons d’être en contact avec les autorités et les acteurs concernés dans les Balkans pour faire avancer ce travail », a déclaré un porte-parole de la communauté à Europa Press.

En tout cas, Bruxelles a indiqué que les réformes démocratiques continuent d’être un défi pour toute la région et a appelé à davantage d’efforts en la matière pour créer une « culture de l’État de droit » et « un plus grand engagement politique » pour faire avancer la communauté chemin.

Lire aussi:   L'ONU exhorte Singapour à ne pas exécuter deux hommes emprisonnés pour trafic de drogue
Article précédentManchester United se qualifie pour la FA Cup en battant Aston Villa.
Article suivantLe Motorola Razr 3 sera doté de caractéristiques phares et concurrencera le Galaxy Z Flip 3